IMG_0784 IMG_0813 IMG_0789 IMG_0793

Ce soir, on casse la tirelire, demain on mangera des croquettes de crevettes grises. Une nouvelle étoile brille à deux pas de la place Sainte-Catherine de Bruxelles ou tente de briller avec le petit guide rouge 2012 alors on veut en avoir plein les yeux. Bienvenue chez Jaloa, Gaëtan Colin est aux commandes en cuisine, tout en douceur, pas de cris, pas d'énervement et tant mieux car les cuisines sont ouvertes sur la salle et on profite avec un plaisir coupable de voyeur à la préparation du spectacle.
Ne boudons pas notre plaisir, c'est un joli moment et une belle cuisine. On sent que Gaëtan Colin s'est converti aux cuissons douces et aux infusions et bouillons, comme on entre en religion et on se convertit sans réfléchir. Pas d'énervement en cuisine, pas de brutalité dans les cuissons, voilà un Chef qui assume sa part de féminité ! Il sait même se faire attendre, presque trente minutes entre chaque plat, un marathon de trois heures pour un menu dégustation de 6 plats, on croirait revivre un banquet  de l'après-guerre, mais on ressort plus léger, oui Gaëtan , plus c'est long plus c'est bon, mais peut-être vaut-il mieux réserver cet adage au gigot que vous cuisez à la perfection en dix-huit heures.
Il y a de belles inventions ici , comme ce tempura de queue de boeuf en amuse bouche malheureusement mal accompagné par une crème de céleri tristounette et un cube de "mayonnaise de foie gras" (sic) écoeurant. Mais oublions ceci, nous sommes Quai aux barques et les poissons sont rois en salle. Le tartare de maigre est vivifiant mais son sashimi détrempé est décevant, les saint-jacques sont juste comme il faut , un peu colorées et à peine croustillantes à l'extérieur, blanches, rosées et tendres à l'intérieur (on va manquer d'humilité mais attention le chorizo "sale" donc attention à ne pas en rajouter), le bar de ligne est revisité et c'est tant mieux. Le ris de veau est fumé sous cloche, c'est beau, c'est bon, c'est inventif ; il faut toujours valoriser les abats ! On devrait en servir dans les cantines scolaires pour éduquer le palet de nos petits. L'agneau on en a déjà parlé, le pigeonneau d'Anjou est en deux cuissons, tout le monde sait que la cuisse et le filet ne font pas un tout homogène !  Pour finir, enfin, une déclinaison d'ananas très réussie et qui donne envie de partir au soleil alors que dehors le crachin redouble d'intensité.

Vous ne nous sentez pas enthousiastes ? Peut-être  que non, peut-être que oui, parfois Gaëtan Colin, emporté par sa passion mélange les goûts, trop de goûts, jusqu'à sept parfois et on ne s'y retrouve pas, une goutte de ceci, une goutte de cela, une pointe de, un pétale de, un grain de , et puis pitié, c'est quoi cette mode à travers le monde de faire des traces dans les assiettes ? " Ca ne se mange " nous prévient gentiment notre serveur, le même s'étonnant que l'un d'entre nous n'aime pas l'agneau " C'est pas grave, tous les goûts sont dans la nature ! ", une envie de lui répondre "lol"...

Pas de panique en cuisine mais peut-être une trop grande envie de bien faire ? Mais il a raison Gaëtan, Oscar Wilde disait "Il faut toujours viser la lune, au pire on retombe parmi les étoiles"... Bingo !

Nous décernons un MIAM MIAM à Jaloa avec raison et sans passion.

 

Au menu Dégustation (6 plats), nous essayons de vous retranscrire ce que le chef avait choisi ce soir :

  • Maigre en tartare et en sashimi au caramel épicé, espuma au wasabi
  • St Jacques, chorizo, asperges, champignons...
  • Bar de ligne, fenouil confit...
  • Ris de veau fumé, échalote confite / Truite saumonée pochée dans un bouillon au yuzu, beurre d'agrumes
  • Pigeonneau d'Anjou en 2 cuissons / Agneau des Pyrénées en 3 cuissons, polenta aux olives noires     => Notre coup de coeur
  • Dessert ananas rôti, glace à la citronnelle, gelée et espuma au thé Samba

IMG_0802 IMG_0804 IMG_0805 IMG_0811 IMG_0812

 

Le pain, no comment     Limoux terroir Méditerranée 2008  L'addition (2) : 225 €

IMG_0799                IMG_0798                               IMG_0816

 

Le restaurant est définitivement fermé.

 


Jaloa Gastronomique

4 quai aux Barques, 1000 Bruxelles (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : +32 (0)2 513 19 92

Métro : Sainte-Catherine

Ouvert du mardi au samedi - De 12:00 à 14:30 et de 19:00 à 23:00