IMG_0898IMG_0924IMG_0915IMG_0905IMG_0901

Bien entendu, il faut oublier le Café Arcadi si on est un peu coincé des mâchoires et des fesses. Ici, c’est une joyeuse pagaille sous le regard bienveillant mais attentif de Willy Bormans qui en 1989 a ouvert un petit snack de 25 m2… Le succès a fait le reste malgré un service très inégal. Désormais, c’est sur deux étages avec un esprit déco Emmaüs qui nous a fait croire que les « Arcadi » avaient ouvert cet estaminet à une époque de départ et de retour, qu’on se bouscule, qu’on se sert et qu’on attend parfois, souvent aux heures de pointe.

La carte est impressionnante et il faut longtemps avant d’en venir à bout. Oublier la tendance avec deux entrées, deux plats et deux desserts. Ici, « choisir c’est renoncer » et Tchekhov aurait trouvé là un terrain d'expérimentation car à la carte il faut ajouter les affiches, ici ou là, annonçant par exemple la soupe du jour à 3.80 euros mais aussi les ardoises où on découvre les plats du jour comme ce vol au vent frites que nous avons choisi. Alors, oui, ce n’est pas de la grande cuisine, ne cherchez pas les ris de veau dans cette bouchée à la reine au bout de la galerie de la Reine, mais c’est crémeux, les champignons sont là et les morceaux de quenelles tendres, bien entendu on aurait préféré que la bouchée soit croustillante après un tour au four, mais on vous l’a dit, ne venez pas ici pour un menu gastronomique. Idem pour la carbonnade, ce n’est pas la meilleure de Bruxelles mais elle tient la route !

La réputation de la maison s’est construite autour des tartes salées et pour nous surtout  sucrées (nous y reviendrons) mais vous pouvez vous laisser tenter par les tomates - crevettes - frites ou les  boudins, un blanc et un noir, avec de la compote de pommes et de la purée sans oublier les moules et tout le reste, oui... tout le reste ! Etrangement, vous trouverez une toute petite carte des vins mais nous y avons tout de même déniché ce Mâcon Chaintré à 25 euros avec une note finale sur la pierre à fusil...
Et si nous devions ne retenir qu’une raison pour vous convaincre d’en faire une petite cantine facile, nous votons à l’unanimité de nos deux voix : les tartes sucrées ! C’est ainsi que nous avons découvert l’Arcadi Café alors que nous avions fui le petit déjeuner hors de prix et un peu coincé de l’excellent hôtel The Dominican qui se trouve juste à côté… calme, pas de cohue, c’est le bon moment pour approcher ce bric à brac culinaire et décoratif, Willy Bormans ne fait pas les cent pas, le matin, il est plus calme…

Arcadi Café est à classer dans nos MIAM.

 

Nous avons choisi à la carte :

  • Vol au vent, frites
  • Carbonade, frites

Et parmi la dizaine de tartes sucrées artisanales :

  • Tarte aux framboises     => Notre coup de coeur
  • Tarte au chocolat

IMG_0916IMG_0917IMG_0920IMG_0918

 

         La corbeille de pain                  Mâcon Chaintré 2010            L'addition (2) : 60.50 €

IMG_0909IMG_0914IMG_0923

 


Arcadi Café

1b rue d'Arenberg, 1000 Bruxelles (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : +32 (2) 511 33 43

Métro : Bourse, Gare Centrale

Ouvert tous les jours de 7:30 à 23:30

 

Retrouvez d'autres photos d'Arcadi Café en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !