IMG_1458[1]IMG_1446[1]234IMG_1461[1]

Vous voilà à l’angle de l’avenue Junot et de la Villa Léandre, peut-on rêver plus belle adresse ? Si le soleil brille, vous pourrez déjeuner ou bruncher en terrasse en jouant à « ams, tram, gram, pic et pic et colégram, bour et bour et ratatam, ams, tram, gram » pour choisir votre prochaine villa dans cette impasse so Old England, sommes nous vraiment à Paris ? Oui, et c’est aussi ça qui est chic.

C’est là qu’Alexandra Delarive a installé Marcel, un corner, un restaurant, une très belle cantine, on pourrait presque se croire à Chelsea. A la barre, Olivier, un gars bien, du Sud-Ouest, qui connaît son métier. Il accueille en anglais avec un délicieux accent les touristes qui ne se sont pas chez Marcel par hasard, les habitués du quartier, un peu beaucoup bobo, les autres et nous. Pas de couleur fifille ici, un beau gris fonte du sol au plafond, des ampoules nues et tout au fond comme une petite épicerie qui vous permettra d’offrir à l’être cher un pot de lemon curd, ça a quand même une autre gueule qu’une pauv’rose fatiguée… Bienvenue dans le mini loft d’Alexandra (attention si vous voulez une ambiance intime, c’est pas là, sauf la petite table, très demandée derrière la vitrine, pour les autres c’est table d’hôte…).

En entrée des petites choses simples et bien faites. Une jolie salade de lentilles aux  petits oignons et posée dessus, comme ça, sans chichi, sans fioriture, une tranchette de foie gras, regardez sa jolie couleur, du plus sombre au plus rosé, il est bon  (et on sait de quoi on parle … nous en faisons de très bons !) même si notre voisine, diaphane et lèvres pincées, le renverra, le trouvant trop salé. Le crabe cake, lui, n’est pas sec, il a du goût et nous rappelle, c’est bon signe, un crabe cake goûté sur les berges de Baltimore dans le Maryland où il doit d'ailleurs y avoir un festival en son honneur ! Notez que le crabe cake n’a rien d’un gâteau mais a tout de la croquette ou de la galette… Aviez-vous déjà réfléchi à cela ? On enchaîne avec un fish and chips qu’un londonien ne renierait pas, patates non épluchées, on aime, mais sans doute pas de friture en deux temps ? À essayer pour un peu plus de croustillant. Croustillant que l’on trouve dans la panure aux noisettes du poulet, et puis on peut saucer avec la sublime baguette de Gontran Cherrier encore une fois c’est simple mais c’est proprement bon.

Pas de dessert, une volonté de fer, mais nous espionnons ceux très classiques de nos voisins qui semblent se régaler..., une autre fois.

Voilà, c’est une cantine très jolie et fort bonne. Nous avons choisi la petite villa en brique rose et son petit jardinet où on espère un rosier blanc… sans doute le deuxième effet de ce grenache taquin élevé sur les terrasses de Collioure, entre Banyuls et Port Vendre et qui nous a offert un incroyable parfum d’ananas (à moins que ce ne soit de cire d'abeilles ??) pour 18 euros, c’est cadeau ! (non Olivier, on n’augmente pas…).

Rendez-vous est pris pour le brunch même si nous savons que les places au soleil seront très demandées… Chauffe Marcel ! (Nous avons résisté et puis  au dernier moment on l’a fait…).

Marcel rejoint la liste de NOS MIAM.

 

A la carte, nous avons choisi :

  • Crabe, crabe cake, chimichuri de coriande et avocat
  • Lentilles au foie gras
  • Fish & chips, et sauce tartare
  • Poulet pané, aux noisettes de Cervione

IMG_1437[1]Nouvelle imageFishIMG_1442[1]

 

              Le pain de Gontran Cherrier                            Collioure 2010      L'addition (2) : 78 €

IMG_1438[1]IMG_1126[1]  Marcel Collioure J&W  addition           

 


Marcel

Petit déjeuner, déjeuner, goûter, brunch, épicerie, take away

1 villa Léandre, 75018 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 46 06 04 04

Métro : Lamarck-Caulaincourt

Service continu tous les jours de 10:00 à 19:00 et du mercredi au vendredi jusqu'à 23:00. Brunch samedi et dimanche de 10:00 à 19:00.

 

Retrouvez d'autres photos de Marcel en cliquant sur : BONUS PHOTOS !