Saturne Extérieur J&WSaturne Enseigne J&WSaturne Salle (2) J&W

Dimanche dernier le Festival Omnivore 2013 a distingué cinq Chefs et parmi eux Sven Chartier, l'occasion de revenir sur une soirée chez Saturne, l'un des plus jolis restaurants parisiens : 

Voilà bien longtemps, depuis les débuts en 2010, que nous n'étions pas revenus sur la jolie planète Saturne. Nous avions tout aimé, nous avions tant aimé, alors c'est comment après tout ce succès ?

Sven Chartier est toujours en cuisine. C'est étonnant on entend rien, le silence règne en cuisine ouverte en partie sur la salle, mais pas de show ici, plutôt comme un mime de Marceau, la sérénité de la salle viendrait-elle de la cuisine ? Sven Chartier est-il en connexion avec l'au-delà ? En tous les cas, sa cuisine est toujours divine, mais plus encore elle est élégante, féminine, ce Chef à la gueule d'ange barbu assume ! On perçoit des cuissons courtes, des émulsions légères, des associations simples, intuitives, on se dit "mais oui mais c'est bien sûr", Sven Chartier vous met devant des évidences qui ne l'étaient pas quelques secondes avant l'arrivée de votre assiette : aviez-vous pensé avant à associer du maigre et des cerises ? Et si vous êtes attentifs, plein de détails viendront vous raconter de belles histoires comme ces jolies feuilles d'arroche rouge, "la bonne dame des jardins", qui apportent de la subtilité, et aussi cette idée simple de décentrer les présentations ou encore ce dessert ovniesque qui transforme un chèvre en corail léger, aérien, on finit avec de l'air sucré, l'air est si doux ici. 

En salle, Ewen Lemoigne est toujours là, c'est un joli ballet que ce service attentif, souriant, discret, pas chichiteux, on a envie d'écrire  amical. Ewen Lemoigne est un sommelier qui aime les vins, ses vins. On sent la passion de découvrir, la curiosité et l'envie de partager comme ce soir ce vin de France créé à Clermont-Ferrand, "Danse avec le moût" par Monsieur Renard qui est un génial assembleur. Oubliez les souvenirs de Saint-Pourcin gagnés au tir à la carabine d'une fête foraine, là c'est le gros lot, un vin d'une rare subtilité, c'est fruité et puissant, c'est inconnu, presque comme un velours de rideau rouge  de théâtre, mais il faut accepter de mettre 40 euros pour un vin inconnu, pas d'AOC, pas de château, il faut s'en remettre entièrement à Ewen Lemoigne et surtout à Monsieur Renard.
Alors ils n'ont pas perdu pied malgré la gloire ? Non, c'est toujours aussi bon, très très bon, comme cette étonnante association de petits pois frais d'un vert de prairie normande, d'amandes fraîches virginales et de rhubarbe acide, les trois arrivant sur les marchés en même temps se devaient de finir ensemble. Sven, marieur visionnaire, les réunit pour le meilleur seulement. Le pigeon est lui comme une démonstration de la maîtrise des cuissons, croustillant pour les cuisses, rosé, presque saignant , mais jamais sanguinolant, pour les filets : saluons le maître même si on aurait préféré de pas avoir la patte du pigeon dans l'assiette, c'est certes graphique mais aussi un peu primitif.

Saturne Luminaire (1) J&WSaturne Luminaire (2) J&WSaturne Luminaire (3) J&W

Alors rien n'a changé ? Si, la magnifique verrière, jadis sonore, est désormais bâillonnée, quatre cubes de mousse et des lampes nuages contribuent à l'ambiance cotonneuse, c'est douillet, c'est doux, et comme la première fois nous avons dû résister pour ne pas caresser les lampes de Serge Mouille, lui qui disait "Les lampes, c'est comme les culs et les nichons, ça se touche".

60 euros, certains diront que c'est cher pour quelques légumes, un petit tronçon de homard et un petit peu de pigeon, certes, mais cher comme un Picasso si on pense que ce n'est qu'une toile de lin et quelques acryliques. Finalement c'est raisonnable pour un voyage sur Saturne avec Swen et Ewen, et puis quand il faut compter, le voyage du midi, pour peu qu'on se contente d'une belle eau, est plus abordable sans perdre en plaisir.

MIAM MIAM, sans aucune hésitation, comme une évidence et puis une maison qui propose le pain de la boulangerie "du pain et des idées", un pain qui s'appelle  le pain des amis, ne peut être qu'une bonne et belle maison. 

 

Menu unique au dîner, sept plats - 60 €. Et ce soir-là :

  • Maigre, cerise, concombre
  • Asperge, vinaigre de miel, moutarde
  • Petits pois, amande fraîche, rhubarbe
  • Homard, radis, corail  => Notre coup de coeur
  • Pigeon, aubergine fumée, olive noire
  • Fraise, chèvre, basilic & estragon
  • Chocolat, argousier, malt

Saturne Maigre cerise concombre J&WSaturne Asperge vinaigre de miel moutarde J&WSaturne petits pois amande fraiche rhubarbe J&WSaturne Homard radis corail J&WSaturne Pigeon aubergine fumée olive noire J&WSaturne Fraise chevre basilic estragon J&WSatune chocolat argousier malt J&W

 

Le pain Du Pain et des Idées                  Vin d'Auvergne             L'addition (2) : 188 €

Saturne Corbeille de pain (2) J&W             Saturne Vin d'Auvergne (1) J&W            Saturne Addition J&W

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


Saturne

17 rue Notre-Dame-des-Victoires, 75002 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 42 60 31 90

Métro : Bourse

www.saturne-paris.fr

Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir.

 

Retrouvez d'autres photos de Saturne en cliquant sur : BONUS PHOTOS !

 

VOUS AIMEZ ? Dîtes-le... c'est juste en dessous :-)