Carton rouge EXterieur (2) J&WCarton rouge Salle (6) J&WCarton rouge Salle (1) J&WCarton rouge Salle (7) J&W

Pas de carton rouge au Carton Rouge d’Aix-en-Provence, pas loin du Cour Mirabeau, bien au contraire ! Et pourtant cela avait mal commencé : une réservation (indispensable, c’est tout petit) pour le deuxième service de 21 h 30, pas de place libre, on attend, personne ne nous calcule, le serveur et la sommelière passent devant nous et nous ignorent, on s’excuse (sic !), la sommelière nous dit « Ben comme vous voyez, pas de place, on a votre portable, allez faire un tour on vous appellera ». 22 h 15 , pas de nouvelle, on repasse, quatre tables libres, on demande si on peut s’installer, « Oui, mettez-vous là », oublions cela mais ce n’est pas très agréable, éventuellement un carton jaune pour l’accueil ?

Et puis une fois assis, tout va bien, comme si on avait été accepté ! Tout change, le service est un « peu ailleurs » mais sympathique et  Christine, la sommelière « marchande de vins authentiques et naturels » se met à sourire lorsqu’elle parle des vins, ses conseils sont engagés et engageants et plus que les vins, elle connaît les viticulteurs, cela humanise l’œnologie, on se laisse convaincre par la cuvée des prénoms et bingo pour Sylvia. Pierre Michelland, parait-il un peu sauvage (tiens, un point commun avec Madame Christine...) chouchoutent six hectares de vignes face à la montagne Sainte-Victoire, un travail en bio et pas parce que c’est à la mode : il a commencé en 1991 ! Sylvia a un tempérament de feu, 14,5° et le lendemain même pas mal à la tête, magie du pas collé, pas filtré, pas sulfuré ! Goût gourmand de cerise, rouge profond, décantation, aération… On est bien, les tensions s’apaisent, ouf.

Nous sommes assis à une jolie table ronde en bois, l’endroit est chaleureux, collection de porte-clefs, affiches dédicacées par des viticulteurs, étagères encombrées de bouteilles, jambon qui pend, pas de doute, nous sommes dans un restaurant à vins, ou plutôt une cave à manger comme il est écrit sur la carte de visite! 

La carte est  courte mais séduisante, ambiance bistrotière du ssud, malheureusement au deuxième service, il manque un peu de tout... Au moins c’est une preuve de fraîcheur ! On nous dit que tout est fait au fur et à mesure dans la minuscule cuisine tout au fond, en hauteur, posée là comme une tour de contrôle, la vigie nous conduira à bon port, la cuisinière veille et dieu qu’elle est jolie ! Marjorie propose une cuisine canaille, simple mais pas sans surprise, comme cette salade de lentilles du Puy… mais avec des pignons, ou ces couteaux vapeur cuits à la perfection, pas de caoutchouc dans ce plat, des parfums de marée et la coriandre que nous aimons tant, on en reprendrait bien. L’agneau de Sisteron, élevé en bord de mer (Carton Rouge pourrait bien se revendiquer locavore ?) a mangé de l’herbe iodée et salée, et c’est bon, très bon, on imagine plus  façon mechoui que façon kebab comme indiqué sur l'ardoise, mais on ne va pas chipoter, on aurait aimé une peau plus croustillante pour la manger en culpabilisant, on est donc resté sage, la menthe apporte la touche orientale du kebab, la pita maison est un peu sèche, et aussi un peu inutile, cet agneau est tellement savoureux qu’il se suffit à lui-même, regardez la photo on dirait un Palmito ! La thonine n’est pas la petite amie du thon ! Son corps allongé permet de faire de jolis tournedos, son goût est… un peu fort mais les cuissons encore une fois sont bien vues et elle vient de Méditerranée, on vous l’a dit, les femmes  du Carton Rouge pêchent, chassent, cueillent, cuisinent régionalement et c’est bien ainsi car la Niçoise qui accompagne le poisson est une bien belle idée peuchère. Malheureusement plus de clafoutis aux abricots qui avait l’air si bon, encore ce souvenir de ce parfum au passage du service des autres tables ! On se rabat sur un fondant chocolat, bon mais trop classique, malgré le sirop de poivre, dans cet endroit qui ne l’est pas !

Alors c’est MIAM pour Carton Rouge, bravo à Marjorie qui n'hésite pas à "descendre" en salle. Il faut réussir à passer le cap de l’accueil rugueux ou lunatique, il faut réserver et du coup on vous conseille plutôt le premier service, mais avec ces clefs de compréhension, vous vivrez un joli moment avec Christine, Marjorie ...et le Monsieur serveur lunaire !

 

Ce soir, à l'ardoise, nous avons choisi :

  • Lentilles vertes AOC du Puy en salade, herbes fraîches
  • Couteaux de mer vapeur, marinés citron, soja et herbes fraîches
  • Thonine mi-crue, mi-cuite, comme une Niçoise
  • Agneau de Sisteron façon Kebab, pita maison, menthe, yaourt à la grecque
  • Moelleux coulant au chocolat, sirop de poivre

Carton rouge Lentilles J&WCarton rouge Couteaux J&WCarton rouge Thonine J&WCarton rouge Agneau J&WCarton rouge moelleux au chocolat J&W

 

                 Le pain                          Coteaux d'Aix rouge 2009         L'addition (2) : 90 €

Carton rouge Pain J&W        Carton rouge Coteaux d'Aix (1) J&W        Cartin rouge Addition J&W

 


Carton rouge Carte de visite (1) J&W

Carton Rouge

7 rue Isolette, 13100 Aix-en-Provence (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 04 42 91 41 75

Ouvert du mardi au samedi, midi et soir.

Domaine de la Réaltière : www.larealtiere.com

 

Retrouvez d'autres photos de Carton Rouge en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !