1Jour1Chef Exterieur J&W1Jour1Chef Carte de visite (1) J&W1Jour1Chef La Francesa J&W1Jour1Chef Concept (1) J&W

Un Jour, Un Chef, voilà une belle idée  devenue réalité depuis  fin 2011 dans le quartier de la Bastille à Paris. Trois amis devenus associés, Olivier Dasse-Hartaut, Eric Canovas et Sophie Meillier se sont lancés dans l’aventure et ont ouvert un restaurant un peu particulier : vous connaissiez le plat du jour avec toujours le même chef et bien ici, c’est carrément le Chef qui est du jour avec jamais le même plat. Alors si vous êtes un cuisinier amateur courageux ou inconscient, vous pouvez l’espace d’une journée, vous installer aux commandes d’une cuisine de pro pour servir une salle de cinquante convives, chiche ?

Depuis son ouverture, le resto-réalité attire du monde en cuisine et dans la salle. Des amateurs fidèles des émissions de cuisine, des élèves préparant un CAP de cuisine, des professionnels en mal de notoriété ou à la recherche de partenaires pour ouvrir leur propre restaurant, des retraités qui ont enfin envie de réaliser leur rêve et pourquoi pas des blogueuses célèbres comme en ce jour de fête de la musique avec Valérie, plus connue sous le pseudo « La Francesa aux fourneaux » dans la blogosphère.
Valérie a imaginé son menu et il sent bon le soleil, elle a envoyé son  projet aux associés, ils l’ont accepté, elle a prévenu ses amis pour qu’ils viennent, elle a préparé ses fiches techniques et elle a rejoint l’équipe de permanents en cuisine, rebaptisés « coachs » et c’est parti. Nous y voilà, après avoir pris connaissance de son menu sur son blog et sur la page Facebook d’ « Un jour, un chef ».
Valérie, La Francesa, a  vécu sept années en Espagne,  sept est un chiffre magique  et la voilà de retour en France avec, comme elle dit, « la manie de tout vouloir TAPA-ïSER ». Sur son blog, elle cite Martín Berasategui :  "Cocinar es un acto de amor", « Cuisiner est un acte d’amour », voilà une jolie profession de foi qui nous a donné envie de découvrir ses talents.

On commence en douceur, presque timidement, son gaspacho vert aurait pu être plus relevé mais il étonne, comme un gaspacho écolo, et cette petite tarte aux anchois donne une petite claque  au Sangre de Toro, un vin espagnol qui ne s’écrase pas pour autant  devant les tapas de Valérie, il tient la route, comme elle, il a du caractère.
Et puis on monte en gamme, son filet mignon de porc est une grande réussite,  saisi à l’extérieur, presque caramélisé, et rosé à l’intérieur, un dur au cœur tendre qui fricote avec des noisettes, ça crumble dans les chaumières, c’est beau, c’est bon, la tombée de verdure apporte une bouffée d’air frais et si dans les cantines scolaires on servait comme Valérie le fait, les épinards avec des pignons et des  raisins secs, tous les enfants aimeraient ça ! Viva la Mama ! Et on finit en beauté, sa trilogie de desserts est une grande sortie de repas : une demie sphère de crème catalane, à peine caramélisée, c’est doux, c’est onctueux, avec des parfums de pluie sur une petite route de Catalogne, on voudrait les réunir deux par deux pour décorer le prochain sapin de Noël et jeter les guirlandes. La glace de turron nous fait fondre, c’est le monde à l’envers,  et elle nous rappelle les provisions que nous faisions « en remontant » d’Espagne à la fin de l’été, à la fin des vacances, nous voici nostalgiques. La brochette de melons nous donne bonne conscience, 5 fruits et légumes par jour, ça c’est fait, c'est joli et ludique, frais et coloré, comme un dessin d'enfant.

Viva la Francesa, bravo Valérie  que nous ne connaissions pas avant ce dîner et on s’aperçoit qu’on en a oublié de parler du menu des experts, les permanents, mais ce soir ils ont été distancés, et de loin, désolés…

Alors c’est MIAM pour la Francesa aux fourneaux, son blog est plein de jolies recettes et quand elle parle de sa cuisine, ses yeux s’illuminent comme son visage, c’est certain, avec elle « la cuisine est un acte d’amour ». Alors guettez les prochains chefs  d’un jour dans ce restaurant-crochet unique à Paris, vous aurez peut-être l’occasion de découvrir le prochain étoilé.

Le menu de La Francesa aux fourneaux :

  • Gaspacho vert, tarte anchois poivrons aubergines, sandwich fromage pâte de coings
  • Filet mignon en croûte de noisettes maïs, patates frites farcies à la sauce salsa, tombée de roquette aux fruits secs
  • Crème catalane, glace au turron, brochette de melons et pastèque

Et à l'ardoise du restaurant :

  • Terrine de canard maison et sa charcuterie
  • Queue de lotte snackée, riz, tomates, basilic
  • Baba au rhum de Pauline et nage d'ananas

1Jour1Chef Tapas J&W1Jour1Chef Filet mignon J&W1Jour1Chef Desserts espagnols J&W1Jour1Chef Terrine de canard J&W1Jour1Chef Queue de lotte J&W1Jour1Chef Baba au rhum J&W

 

                 Le pain                                  Sangre de Toro                L'addition (2) : 86 € 

1Jour1Chef Corbeille de pain J&W               1Jour1Chef Sangre de Toro J&W                 1Jour1Chef Addition J&W

 


Un Jour, Un Chef

4 rue Biscornet, 75012 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 43 43 00 08

Métro : Bastille

www.1jour1chef.com

Ouvert tous les jours, midi et soir.

Retrouvez La Francesa sur son blog : La Francesa aux fourneaux

 

Retrouvez d'autres photos de Un Jour, Un Chef en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !