KGB Extérieur (1) J&WKGB Salle (2) J&WKGB Salle (3) J&W

Pas question de rester sur un échec avec le Chef Ledeuil que nous avions tant aimé avant son étoile et donc on retente mais cette fois au KGB, Kitchen Galerie Bis, établissement ouvert en 2009 par la même équipe.

Et là dès l’arrivée on sent la différence, nous ne sommes pas plus connus ici qu’à Ze Kitchen Galerie mais on retrouve l’élégance, l’humour et le professionnalisme du directeur du restaurant. Jérôme Taverny arrive à transmettre à toute son équipe son plaisir de vous accueillir (promis on ne recommence pas avec la proposition d’accueillir en stage l’équipe de la maison mère…). Ils réussissent même à vous faire oublier que c’est très bruyant ou alors était-ce parce que nous avions la chance d’être dans la petite salle à gauche. Ici aussi c’est collé-serré mais est-ce l’accueil chaleureux ou aussi le fait d’être quatre, cela est moins oppressant.

Nous sommes en bonne compagnie ce soir et la décision est prise en deux secondes de découvrir le menu découverte : cinq « zors d’œuvre », ou cinq tapas si vous préférez, deux demi-plats et deux desserts, pas de mise en bouche, pas de mignardise, pas de tralala, on sait désormais ce que pense de tout cela William Ledeuil et un très très bon Côtes du Rhône au nom merveilleux, « Paroles de femme ». Il réussit à être fruité, boisé, épicé et à ne pas rouler des mécaniques, on est prêt  à attendre…

On est bien ici, vraiment mieux, il n’y a pas cet horrible chemin de table en plastique (oups, on recommence), du noyer, du béton, des jeux de lumière, une architecture découpée, des meurtrières pour jouer du regard, des lignes droites, du cuir, bleu, jaune, rouge, comme un grand tableau de Piet Mondrian.
Le service est enjoué, plein d’humour, les serveurs connaissent la cuisine de Yariv Berrebi qui lui-même connait son Ledeuil sur le bout des doigts, on retrouve cette fusion food du temps où elle n’était pas encore à la mode, citronnelle, gingembre, lait de coco, tamarin, sésame grillé, vinaigre de riz… Les parfums  et les goûts de l’Asie nous font voyager, on est au Temple de Marbre un soir d’orage ou sous les cerisiers en fleurs… L'effet de « Paroles de femme » peut-être ?

Pour les zors d’œuvre que nous décrivent avec précision et gourmandise les serveurs, le Chef joue avec nos mémoires olfactives, visuelle et gustatives, du  tiède, du froid, du croquant, du tendre, du liquide, des émulsions, des veloutés, des légumes, des poissons modestes, des crustacés nobles, et même du cochon… C’est une farandole, une farandole joyeuse mais ordonnée pour profiter de chaque goût car là ils sont tous respectés, c’est une belle ouverture, d’autant plus belle que contrairement aux plats qui suivent vous ne savez pas ce que vous allez avoir, c’est bon et surprenant… Un coup de cœur collectif pour le ravioli de homard.
Deux plats presque plus classiques, on redescend un peu mais cela reste très réussi, le maquereau à  la jolie peau bleu acier est dodu et le porcelet bien gras, du bon gras ! De jolis goûts, le terroir fait une incursion.
Et pour finir, deux jolis desserts avec un grand coup de cœur pour la glace gingembre et le sirop d’ibiscus, on imagine les grosses fleurs peut-être séchées, peut-être du gingembre, peut-être du citron vert et… au bout ce sirop parfait. En coréen l’ibiscus est appelée  « fleur d’éternité ». Tout est dit.

C’est un joli moment passé ici, c’est sans hésitation  MIAM, presque MIAM MIAM, et cela donne envie de re-tester juste à côté Ze Kitchen Galerie. On ne peut pas rester sur ce malentendu qui nous fait de la peine chaque fois qu’on ouvre les beaux livres de William Ledeuil…
 

Nous avons choisi le menu découverte à 62 € - Cinq Zors d'oeuvre, un poisson, une viande, deux desserts :

  • Cinq Zors d'oeuvre : Croquette de porc condiment au piment doux, Encornet farci au riz à l’encre de seiche, Tataki de thon vinaigrette coréenne, Ravioli homard émulsion lait de coco et citronnelle, Velouté fenouil
  • Maquereau grillé, condiment rhubarbe - gingembre
  • Porcelet noir de Bigorre confit grillé, jus coco - chorizo
  • Abricot confit, pain de Gênes, sorbet amande
  • Rhubarbes confites, sirop d'hibiscus, glace gingembre

KGB Zors d'oeuvre (1) J&WKGB Maquereau grillé J&WKGB Porcelet noir de Bigorre confit grillé J&WKGB Abricot confit Pain de Gênes Sorbet amande J&WKGB Rhubarbe confite Sirop d'hibiscus Sorbet gingembre J&W

 

     Baguette de chez Kayser    Côtes du Rhône Domaine Galevan 2010  L'addition (4) : 317.30 €

KGB Pain Kayzer J&W    KGB Cotes du Rhone (1) J&WKGB Cotes du Rhone (2) J&W       KGB Addition J&W

 


 KGB Carte de visite J&W

KGB, Kitchen Galerie Bis

25 rue des Grands Augustins, 75006 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 46 33 00 85

Métro : Saint-Michel

www.kitchengaleriebis.com

Ouvert du mardi au samedi de 12:00 à 14:30 et 19:00 à 22:30, 23:00 le vendredi et le samedi

 

Retrouvez d'autres photos de KGB en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !