36016_huge

 

Et c’est parti  pour des semaines de compétition,  2 millions de visiteurs sont attendus durant les jeux Olympiques  à Londres qui viendront soutenir et encourager  10 490 athlètes dont 332 en bleu-blanc-rouge.

 

 

Autant de bouches à nourrir  et voici nos 3 podiums  et notre coup de cœur  en fonction des résultats des champions :

 

Médaille de bronze, c’est  la joie d’être sur le podium, d’être sur la photo, d’avoir un joli bouquet de fleurs aux couleurs des chapeaux d’Elizabeth… et 13 000 euros de prime, c’est beaucoup mais ça part vite alors on file Chez Princi et on emporte pour faire un joli pique-nique  à Regent's Park et on se dit que la prochaine fois…

751532427514450175144626

 

Médaille d’argent, on a un peu la rage, un  centième de seconde et c’était nous, on est dégouté de la « life », ok on a  50 000 euros de prime mais on veut un peu de tranquillité pour oublier, on ne veut pas de la compassion de la foule  alors on file chez The Greeen Man et on discute avec « The Read Head », un vrai chic type au flegme britannique, aucun doute il saura vous aider à prendre de la distance et vous vous vengerez sur un énorme et très bon burger.

750767417507682575111758

 

Médaille d’or ! Youpi ! Yala !  On domine le monde ou au moins les deux autres qui doivent écouter l’hymne de notre pays, on se dit qu’on aimerait pas être à leur place et que ce soir on veut oublier les années de privation et d’efforts, on veut du bling-bling, du brillant, un service d’ordre, et pourquoi pas une émeute, on veut des flashs et danser sur le bar… On file au W London, Au Spice Market, on se fait plaisir avec la très bonne cuisine du Chef Peter Lloyd et ensuite on prend l’ascenseur pour le bar, mojito à gogo, il fait super chaud mais on demande d’allumer les cheminées, on a la médaille d’or, ce soir on est la Reine, let’s go for the show.

556128_251445974969929_1832701797_n317992_251446518303208_257934626_n75047746

 

Et puis, il y a tous les autres, pas de médaille mais heureux, et  si comme nous vous pensez  que les JO c’est d’abord une jolie fête interculturelle avec toutes ses joies et toutes ses polémiques aussi, avec trop souvent encore des femmes qui ne sont pas les égales des hommes, si comme nous vous ne voulez retenir que la fraternité qui nous unit à Londres et ne pas entendre les messages du vendeur de bonheur frelaté en bouteille gazeuse (houla-houla)  alors on file à SundayUp Market et on se fait plaisir en découvrant les cultures à travers les cuisines et on chante l’effusion food ! London is fabulous...

75050667750569707507610275052080

 

« L’important c’est de participer », certes notre cher Baron mais « c’est aussi de goûter ».