Sauc Salle (1) J&WSauc Carte de visite (1) J&WSauc Mises en bouche (1) J&WSauc Façade Ohla Hotel (1) J&W

Retour à Barcelone pour évoquer Saüc, le restaurant du Chef Xavier Franco, moins connu et moins médiatique  que ses confrères  Garcia ou Adria mais dont la carte nous avait séduits et donnait envie de le découvrir. A Barcelone, comme à Paris, il semble ne plus être possible d’ouvrir un hôtel de luxe sans offrir aux clients un restaurant gastronomique  sur place. L’hôtel Ohla, nouvel hôtel cinq étoiles ouvert en 2011 a fait appel à Xavier Franco qui avait gagné ses galons un plus loin. Le voici donc au rez-de-chaussée de l’hôtel pour un magnifique Gastrobar Ohla et étrangement à l’entresol pour son  restaurant gastronomique : une salle tristounette, basse de plafond, sans fenêtre - claustrophobes s’abstenir - on vous le dit tout de suite, la vraie vie est en bas et si nous avions su nous aurions préféré découvrir le Chef et sa cuisine catalane revisitée  à travers ses tapas  un demi étage en dessous.

Essayons de faire abstraction de cela mais on doit avouer ne pas comprendre l’intérêt d’attirer dans son hôtel un étoilé si c‘est pour le cacher ! Pourtant l’hôtel est splendide, dès l’extérieur on est bluffés par  l’audace du sculpteur Frédéric Amat qui semble avoir installé sur la façade néoclassique des graines de sureau (saüc en catalan)  ou des yeux bicolores, à chacun d’imaginer, que l’on retrouve sur la jolie carte de visite du restaurant, effrayant ou charmant mais impossible de rester indifférent. On est séduits  par la montée d’escalier et les créations décapantes d’artistes contemporains, d’où sans doute la déception arrivés dans cette salle, peu de monde, une seule serveuse, charmante mais cela ne suffit pas, comme une ambiance de demi-pension un dimanche soir  dans une ville de garnison. D’accord on exagère…

Par contre on fera confiance à Xavier Franco que nous ne verrons pas, « il vient de partir », et nous avons eu raison. Sa cuisine semble discrète comme lui mais très précise et juste, les cuissons sont parfaites, les assaisonnements équilibrés, cela manque un peu d’audace mais pourquoi vouloir toujours chercher la nouveauté et l’exubérance, même catalane ? La cœur de bœuf est confite dans l’huile et nous aimons l’association des goûts et des couleurs, blancheur de l’amande fraîche et fraîcheur du granité d’herbes. Une entrée sage comme cette déclinaison d’olives en guise de mises en bouche.  Mais cela est réussi. Le turbot est le poisson idéal pour tester la maîtrise des cuissons, là la chair est blanche, elle s’effeuille, on connaît ses classiques en cuisine et on sait respecter le prince des mers. La cuisse de chevreau confite que l’on viendra nous montrer entière avant découpe est fondante, on la dirait compotée et les salsifis presque caramélisés et fleuris nous font oublier les salsifis en boite de la cantine. Après une belle assiette de fromages comme une palette de peintre (il faudra qu’un jour nous prenions le temps de pousser un coup de gueule contre la disparition des fromages au lait cru), enfin le Chef se laisse un peu aller avec les desserts grâce à un nuage de concombre qui s’abat pacifiquement sur un sorbet fraise-tomate qui nous rappelle le gaspacho de Dani Garcia... mais en version dessert, vraiment tout ceci fonctionne très bien mais comme surpris de sa propre audace, le Chef  redeviendra très classique pour son deuxième dessert : un brownie à se damner ! Chocolat addicts ne pas s’abstenir.

Alors verdict ? C’est entre Miam et Miam Miam dans notre classement intergalactique mais on aimerait que le Chef se débride et surtout que l’hôtel Ohla lui offre un écrin à la hauteur de son talent, même classique, alors ce sera MIAM, après tout une soirée au restaurant c’est un tout, un ensemble, on ne cherche pas le classieux et le révérencieux, on cherche la bonne et belle ambiance et là elle n’est pas au rendez-vous malgré la belle cuisine du Chef Xavier Franco.

Post-scriptum : Nous n’en avons pas parlé… mais quel bonheur de trouver des vins charmants et simples à moins de 25 euros sur une carte d’étoilé ! Viva España…
 

Nous avons choisi le menu dégustation Classiques - apéritifs, trois plats, fromages, deux desserts (64 €) :

  • Tomate coeur de boeuf marinée, fraise, granité aux herbes tendres, amandes
  • Turbot, blé
  • Cuisse de chevreau, salsifis
  • Nuage de concombre, soupe et sorbet de tomate et fraise
  • Brownie aux amandes et glace à la vanille de Tahiti

Sauc Tomate coeur de boeuf (2) J&WSauc Turbot blé J&WSauc Cuisse de chevreau (1) J&WSauc Assiette de fromages J&WSauc Nuage de concombre (2) J&WSauc Brownie aux amandes J&W

 

               Le pain                        Montsant Celler Acustic 2010       L'addition (2) : 173.35 €

Sauc Corbeille de pain J&W           Sauc Vin blanc Acustic J&W                    Sauc Addition J&W

 


Saüc Restaurant, Ohla Hotel

49 Via Laietana, 08003 Barcelone (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 00 34 933 21 01 89

Métro : Urquinaona

www.saucrestaurant.com

Ouvert tous les jours

 

Retrouvez d'autres photos de Saüc Restaurant en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !