Braisenville Façade J&W Braisenville Chef Romuald Sanfourche J&W Braisenville Ambiance intérieure (1) J&W

« Baise-en-ville »,  nom masculin, invariable, populaire, bagage contenant le nécessaire pour passer une nuit hors de chez soi…

« Braisenville », rien à voir ! Joli restaurant créé par Philippe Baranes et Karim Habibi au printemps 2011, proposant le nécessaire pour passer un moment rare hors de chez soi.
Un Chef magique qui souffle sur les braises. Romuald Sanfourche laisse aller son imagination pour notre plus grand bonheur, il réchauffe les cœurs et donne l’envie de se « racioner », ce qui n’a rien à voir avec l’idée de se rationner.
Nous sommes tout à coup fans de la déco inspirée 70, sans doute le second effet de cet Amalaya argentin de 2010. On se fait l’Amalaya, un vin trop travaillé, comme d’autres se font l’Himalaya, même effet sans doute, le manque d’oxygène se fait sentir d’autant que la cuisine du Chef Sanfourche prend de la hauteur, de l’altitude.

Pour commencer et pour récupérer, une petite assiette simple de Pata Negra.  Le Chef n’y est pas pour grand-chose, gloire au cochon et au pain sublime de Chez Michel que nous avons déjà croisé au brunch de Casimir et chez nos futurs étoilés de Jour de Fête. C’est certain ça change des chips et des olives.

 Mais dès la suite, Romuald prend les commandes tel le toréador en habit noir au dessus du lit de braises. Les langues d’oursin, puissance iodée, se cachent sous une subtile et légère émulsion d’œuf, les goûts sont forts et marqués, on redescend avec une joyeuse cuillère de fruits, ça fait mine de chahuter et puis ça se calme. Le foie gras grillé a un goût de BBQ , rien à voir avec un foie gras poêlé, et quelle provocation que ces grains de raisin comme des cacahuètes grillées de fête foraine. Le festival continue. Les ravioles de langoustines ont un goût d’Asie, c’est chic et street, complexe et simple. Simple comme ces braves patates sauce bravas (façon Catalane avec de l'aïoli en plus) et entre nous, sans vouloir mettre la pression sur les Barcelonais et les Madrilènes, elles sont cent fois plus étonnantes que celles de Sergi Arola qui les a beaucoup sophistiquées au W Opéra. Si le quasi de veau est quasi tendre et son pack choï quasi chinois, c’est le magret qui nous coupe le souffle. Pourquoi ne pas avoir pensé plus tôt, avant le Chef, à lacérer la peau en si petits losanges, qui donnent au canard un air de verre de Baccarat, tout petits losanges et tout petits morceaux de shitaké, la duxelles s’habille d’une feuille d’épinard, le canard s'avance sur le catwalk. Ça frôle la perfection.

On se laisse convaincre par notre si jolie serveuse qui connait la cuisine et nous avons raison de lui céder tant les desserts sont étonnants, juste deux desserts à la carte, pas de choix, pas besoin de renoncer. Les fruits braisés nous ravissent, avec leur sucre pétillant comme les bonbons chimiques de notre enfance. Le sucre Kipetti est un sucre qui pétille dans la bouche avec  un grain de folie, tendez l’oreille, écoutez et entendez, la mangue crépite! le goût du feu de bois en plus et vous êtes perdu, alors vous plantez votre cuillère chinée en argent dans la  ganache au chocolat,  régressive, et vous voilà rassuré.

Romuald vous a conduit à bon port, vous êtes bien, heureux, le monde vous appartient, enfin juste la ville mais c’est déjà beaucoup et vous criez MIAM MIAM !

Nous avons choisi les raciones suivantes :

  • Pata Negra Bellota de Giujuelo
  • Oursin, oeuf, banane, ananas, pomme, algue
  • Foie gras grillé, pickles de topinambour, raisin
  • Ravioli croustillantes de langoustine
  • Patatas bravas
  • Quasi de veau de lait, pack choï, sésame noir
  • Magret des Landes, épinards, shitaké    => Notre coup de coeur
  • Ganache au chocolat, praline, nougatine sésame
  • Fruits grillés, glace banane yaourt yuzu

Braisenville Pata Negra J&W Braisenville Oursin J&W Braisenville Foie gras grillé J&W Braisenville Ravioli de langoustines J&W Braisenville Patates braves J&W Braisenville Quasi de veau J&W Braisenville Magret des Landes Braisenville Fruits grillés J&W Braisenville Ganache au chocolat J&W  

 

     Le pain de Chez Michel                              Amalaya 2010                      L'addition : 121 €

Braisenville Corbeille de pain J&W                    Braisenville Amalaya 2010 J&W                    Braisenville Addition J&W

 


Braisenville Carte de visite (2) J&W

Braisenville

36 rue Condorcet, 75009 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 09 50 91 21 74

Métro : Anvers, Poissonnière

De midi à 14h30 et de 19h à 23h00 (23h30 du jeudi au samedi). Fermé dimanche.

 

Retrouvez d'autres photos de Braisenville en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !