JCG Terrasse (1) J&WJCG Cuisine (1) J&WJCG Terrasse (2) J&W

Le Guide Michelin Espagne Portugal 2013 vient de sortir et comme nous l'imaginions, José Carlos Garcia ne pouvait pas rester à l'écart des étoiles ! C'est fait depuis hier et nous en sommes heureux. Et comme nous aimons prendre des paris, nous sommes certains que la deuxième viendra en 2014 ! Bravo à ce Chef étonnant qui le soir où nous y étions nous a donné le plus joli des spectacles :

Il y a de grandes chances, si vous vous intéressez à la scène gastronomique espagnole, que vous connaissiez le Café de Paris à Malaga, une institution étoilée depuis que le fils a repris la suite du père, le père ? José Garcia. Le fils ? José Carlos Garcia, et là il y a ceux qui suivent et ceux qui ont déjà quitté ce blog, mais ils ont tort, l'histoire est belle ! José Carlos Garcia fait partie de ces chefs andalous qui en écho à l'enfant prodige de la Catalogne, Ferran Adrià, ont révolutionné la cuisine espagnole. Nous avons déjà parlé de Dani Garcia et de son pont gastronomique entre Malaga et New-York mais il y en a tant à découvrir, des chefs incroyables, talentueux, inventifs, créatifs et d'une rare humilité.

Alors tous au Café de Paris ? Si vous voulez mais sans José Carlos Garcia ! Depuis neuf mois vous le trouverez sur le port  de Malaga, dans son nouveau restaurant éponyme, splendide  et impressionnant navire de verre, posé à côté de la charmante chapelle du dix-septième, rénovée et... déplacée ! Vingt-et-unième et dix-septième siècles, chaises des Eames et cierges, mur végétal et Mer Méditerranée, tradition et innovation, rien ne s'oppose, tout se parle, un navire à la hauteur des ambitions du Chef andalous, dans un quartier entièrement rénové et récemment livré à la population et aux touristes et qui ouvre le port sur la ville. Un restaurant dont les dimensions impressionnent. Le mur végétal, dont un plat porte le nom, traverse les baies vitrées et nous rappelle l'attachement du Chef à la nature, au respect des saisons, à la cuisine du marché et il y a de grandes chances que vous le croisiez chaque matin vers 9 heures au Mercado Central dont nous avons parlé dans un billet sélectionné par LibéFood. Quinze ans après avoir repris la suite de son père, le voilà parti pour une nouvelle aventure, son aventure, et nous sommes persuadés qu'elle sera grande tant ce qui nous a été donné de voir, de goûter, de partager est de l'ordre de l'exceptionnel.

Nous voici sur cette immense terrasse, nous sommes douze seulement, en cuisine ils sont quatre normalement, deux sont en repos ce soir, aux fourneaux  José Carlos Garcia en personne et son second. Une immense cuisine ouverte, s'est-il inspiré de celle de son brillant voisin catalan qui affiche 325 m² ? Non, il trace son chemin. Avec son second, ils ont presque l'air perdu dans ce laboratoire de gourmandises, mais il n'en est rien, aucun ne court, on sent une grande concentration, inox rutilant, nuage de vapeur d’eau, grésillements étouffés, ici on manie plus la pince que l'attendrisseur, le silence s’entend, le spectacle est fascinant, on a envie d'applaudir mais on se retient, on fera juste un signe en partant pour dire merci et notre admiration.

Les photos ne témoignent pas suffisamment de la précision d'horloger suisse avec laquelle les assiettes sont conçues, à ce niveau on ne peut plus parler de dressage. Le menu dégustation nous a offert l'opportunité d'appréhender tout son talent, les origines ne sont jamais reniées, elles sont propulsées dans une nouvelle ère, comme cette simple palourde qui devient un tartare miniature sous un nuage de margarita, vivifiant, appétant ! 
Impossible de tout décrire, le menu vous dit tout ou presque, José Carlos Garcia ne surfe pas  sur la tendance de la cuisine slash, la cuisine "/", il  est un acteur de cette tendance. Le Chef vous donne deux, trois ingrédients, parfois quatre, le reste, c'est son talent et il est immense. Comment ne pas rester sans voix devant ce maquereau en trois cuissons, c'est un peu la Cendrillon du dîner, ce poisson pauvre peut par la magie JCG tenir la dragée haute à bien des soles et autres Saint-Pierre ! Un peu comme ce boeuf, de la langue en fait, un cube laquée, comme un cube d'ébène qu'on déchargeait ici autrefois sur le port, douceur extrême, on se sent cotonneux et ce n'est pas l'effet de cette chaleur africaine qui s'abat sur l'Espagne, c'est l'effet JCG ! Comme un envoûtement, qui dure jusqu'à la fin, jusqu'au dessert, impossible de dire notre préférence, choisir serait renoncer et il n'en est pas question ! A-t-on déjà vu plus mystérieux gâteau à la carotte ? Ne devrait-on pas plutôt dire nuage à la carotte ? Et a-t-on déjà vu plus joli et simple trio que ces trois là ? Le litchi, le basilic et le citron se jouent de nous et malgré la chaleur, nous sentons un frisson nous parcourir.

Percevez-vous notre enthousiasme ? Notre joie ? Nous sommes conscients d'avoir eu la chance, le privilège, d'être à la table d'un très grand ce soir là. Les étoiles ne sont pas loin, (nous savons aujourd'hui que la première étoile vient de tomber ! Bravo Chef) c'est une évidence, la gastronomie espagnole n'a pas fini de nous surprendre et... de bousculer nos certitudes de français, les remises en cause sont toujours porteuses de progrès. En cuisine comme dans la vie.

Un TRIPLE MIAM pour José Carlos Garcia qui est un enchanteur, il fait des produits les plus simples les plats les plus rares, n'est-ce pas à cela que l'on reconnaît les plus grands ? Comme Pascal Barbot à L'Astrance ou Hiroki Yoshitake chez Sola, nos deux autres Triple Miam. Un trois étoiles confirmé, un nouvel étoilé et un qui remet tout en cause, un Français, un Japonais un Espagnol, les frontières ne résistent pas au talent, quelle chance !

 

Menu dégustation - sept plats, deux desserts :

  • Trois amuses bouche : Gin / Pomelo, Polvaron de pipas (petits tonneaux de pipas), Betterave / Yoghourt
  • Palourde / Margarita
  • Foie gras / Yoghourt / Ananas
  • Truite / Muro verde (mur végétal)
  • Maquereau / Concombre / Moutarde  => Notre coup de coeur
  • Crevette rouge / Daikon (radis chinois)
  • Bar / Gnocchi de curry / Chou-fleur en taboulé
  • Langue de génisse / Persil / Oignon
  • Gâteau à la carotte
  • Litchi / Basilic / Citron

JCG Concha fina - Margarita J&WJCG Foie gras - Yoghourt - Ananas (1) J&WJCG Truite - Muro verde (1) J&WJCG Maquereau - Concombre - Moutarde J&WJCG Crevette rouge - Daikon (2) J&WJCG Bar - Gnocchi de curry - Chou-fleur en taboulé (1) J&WJCG Langue de génisse - Persil - Oignon (2) J&WJCG Gâteau à la carotte (2) J&WJCG Litchi - Basilic - Citron (2) J&W

 

                 Le pain                            Chardonnay Ocnos 2010      L'addition (2) : 241.20 €

JCG Pain J&W              JCG Ocnos 2010 (1) J&W               JCG Addition (1) J&W

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


78393238_o

José Carlos Garcia Restaurante

Melleuno, Plaza de la Capilla, Puerto de Malaga, 29001 Malaga (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 00 34 952 003 588

www.rcafedeparis.com

Ouvert tous les jours de 13:30 à 15:30 et de 20:30 à 22:30

 

Retrouvez d'autres photos de José Carlos Garcia Restaurante en cliquant sur : BONUS PHOTOS !

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous :-)