Depuis plusieurs années, de nombreux Chefs japonais ont fait leurs armes dans les brigades de grands Chefs français. La bonne nouvelle : plutôt que de repartir au Japon pour ouvrir des restaurants français, certains Chefs, et on en compte de plus en plus, ont décidé de rester en France, soit pour nous faire découvrir la cuisine japonaise, soit pour inventer une cuisine fusion entre le pays du Soleil Levant et le pays de la baguette.

Depuis le lancement de notre blog, ce sont six adresses parisiennes de Chefs japonais que nous vous avons fait découvrir.

 

218075_287114414736418_438198792_nAbri, Paris 10 - Chef Katsuaki Okiyama

La vraie surprise de la rentrée avec un menu dégustation - trois entrées, une viande, un poisson, un dessert - à 38.50 € ! Depuis que nous y sommes allés, Abri a reçu le Fooding d'Amour 2013. Le Chef Katsuaki Okiyama est passé par quelques bonnes tables : Agapé, Taillevent et Robuchon.

 

 

Vivant Légumes de saison (1) J&WVivant, Paris 10 - Chef Atsumi Sota

Le Chef Sota est passé entre autres par Robuchon à New York et Toyo, dont on vous parle juste après. Le Chef offre une cuisine de précision à tout point de vue : cuisson, assaisonnement, dressage. Un seul hic, l'addition qui à notre goût manque de modestie.

 

 

Toyo Huîtres crues (2) J&WToyo, Paris 6 - Chef Toyomitsu Nakayama

Notre dernière découverte, la semaine dernière avec le Chef Toyomitsu Nakayama. Pas de grandes tables sur son CV pour ce dernier mais une référence originale : il a été le cuisinier personnel du couturier Kenzo. Le lundi soir, c'est menu japonais et les autres soirs une cuisine française revisitée.

 

 

Sola Lotte J&WSola, Paris 5 - Chef Hiroki Yoshitake

Un passage à L'Astrance de Pascal Barbot et une étoile au Michelin après une année d'ouverture à l'actif du Chef Hiroki Y. Laissez-vous embarquer pour un menu dégustation exceptionnel avec un service attentionné et choisissez de préférence le salon japonais du sous-sol pour un dépaysement total.

 

405037_220771401370720_1628138490_nJour de fête, Paris 18 - Chef Koji Tsuchiya

Passé par l''Arpège et le Chamarré, le Chef Koji Tsuchiya nous fait découvrir une cuisine française moderne dans un décor à la Tati. Le combawa, le yuzu ou le macha viennent nous rappeler qu'il s'agit bien d'un Chef japonais.

 

Kagayaki St Jacques J&WTeppanyaki Kagayaki, Paris 3 - Chef Markoto Sasaki

Recruté par le PLM Saint-Jacques dans son pays, le Chef Sasaki arrive en France en 1979 pour piloter l'un des premiers restaurants japonais en France. Quelques décennies plus tard, Markoto Sasaki ouvre son teppanayaki, boulevard Beaumarchais à Paris.

 

Il y a encore bien d'autres restaurants de Chefs japonais à visiter, notamment Guilo Guilo (une excellente adresse que nous avons connue avant le démarrage de notre blog), Passage 53, Kei, La Table d'Aki, La Bigarrade mais aussi Keisuke Matsushima et Les Deux Canailles (restaurant testé il y a deux ans, à refaire) à Nice, L'Ourson qui boit à Lyon (notre découverte lors de la Fête des Lumières l'année dernière) et L'Axel à Fontainebleau, couronné Grand de demain 2013 par Gault & Millau.


Cerise sur le gâteau, très prochainement rendez-vous sur le blog pour tout savoir sur notre pâtissier japonais préféré, Sadaharu Aoki.

Merci pour votre fidélité et à bientôt,

 

Les bonnes tables (ou pas) de Jack et Walter