Freyenstein Enseigne J&W Freyenstein Salle (5) J&W Freyenstein Salle (6) J&W

Qui est classé numéro un sur 1508 restaurants viennois par les internautes de TripAdvisor ? Qui a su créer dans son restaurant une belle ambiance dont même le guide Michelin précise « L’ambiance sympathique, décontractée et douillette qui règne ici est contagieuse et vaut le déplacement… » ? Qui a reçu le prix du meilleur livre de cuisine autrichienne en 2010 ? Qui vient de publier un nouveau livre de 150 recettes à base de plantes sauvages autrichiennes ? Qui a deux toques Gault et Millau ? Qui s’est formé chez Troisgros et Marc Meneau ? Mais enfin, c'est Meinrad Neunkirchner… Vous ne connaissez pas ce Chef ? Nous non plus avant cette escapade viennoise, les voyages développent l’humilité, star là-bas, inconnu ici et vice versa.

Si vous allez à Vienne, ne passez pas à côté de cette aventure gastronomique. Il est vrai que ce beisl, ou plutôt ce néo-beisl est loin du centre, presqu’en banlieue. Un beisl ? Un bistrot de chez nous si vous préférez ou une auberge où l’on trouvait par le passé des plats populaires comme le goulasch ou mieux encore le ragoût de poumon de porc (!), à déguster avec une bière pas chère. Lieux de rencontres populaires ils ont, comme dans nos villes et plus encore nos villages, eu tendance à disparaître.

Freyenstein Extérieur (1) J&WLe Chef Neunkirchner a redonné vie à la Gasthaus Freyenstein et dès que l’on arrive ici on se sent ailleurs et on se sent bien. Dans cette petite rue calme, il faut pousser la porte de cette maison. On a comme l’impression d’arriver dans la famille de son correspondant, oui c’est cela, une ambiance familiale, sans pompe, sans prétention mais avec énormément d’égard et d’attention. Une dédicace toute particulière à Eva Homolka, associée du Chef, elle nous rappelle cette professeure d’allemand autrichienne que nous avons tant aimée au lycée, un anglais délicieux, quelques mots de français, quelques mots d’allemand, c’est étonnant comme l’on arrive toujours à se comprendre pour parler cuisine et vin. Elle nous fera d’ailleurs découvrir ce beau cépage autrichien, le Blaufränkisch, qui ce soir là a révélé un sacré caractère, un vin rouge sombre aux parfums de fruits rouges tout aussi sombres. A la fin elle nous fera découvrir des vins étonnants laissés par d’autres tables, des vins trop vieux, madérisés, dont nous rirons ensemble. A la fin aussi, elle fumera avec beaucoup d’élégance une cigarette en discutant avec nous, l’Autriche n’a pas encore interdit le tabac partout, quel dommage, mais elle, nous étions prêts à tout lui pardonner…

Pour un peu plus de quarante euros, Meinrad Neunkirchner vous emmène dans un mystérieux voyage qu’il réinvente chaque jour et où les plats vont deux par deux, amoureux, sans peur du lendemain, le yin et le yang, le nord et le sud, la tradition et l’innovation, l'Autriche et le Monde… Ce qui frappe très vite c’est l’approche respectueuse des saisons et  la forte présence végétale, les herbes et les plantes, les feuilles comme les racines, les bulbes comme les fruits, sont omniprésents du début à la fin. Beaucoup sont inconnus à nos palais et nous allons de découverte en découverte : étonnante armoise dont le nom russe est « Tchernobyl », surprenant kiwano africain au goût de banane et de concombre associé à la  sarriette, inconnue lentille béluga au surnom prometteur de caviar végétal, colorée noisette de Zeller, sirop de pissenlit qui n’est pas sans nous rappeler le sirop d’érable, si on a bien compris il faut 1 200 fleurs de pissenlit pour 2 kilos de sucre... Notre coup de cœur de la découverte va à la noix noire qui se marie parfaitement avec le fromage, une noix ramassée jeune alors que sa coquille est encore souple et verte, que l’on fait confire ensuite dans du sucre et qui en s’oxydant devient noire.

Freyenstein Chausson de lentilles beluga J&W Freyenstein Velouté de pommes de terre J&W Freyenstein Croustillant de risotto J&W

N’allez pas croire pour autant qu’il s’agit là de mélanges de sorcière, de sorcier en l’occurrence, la cuisine de Neunkirchner est incroyablement créative mais pas expérimentale. Ce n’est pas non plus une cuisine végétarienne, pour preuve ce très bon bœuf Angus ou ce poulet de grain qui a dû courir dans la montagne autrichienne avant d’arriver sur notre table.

Sans doute que l’ambiance trop décontractée ne lui permettra pas de décrocher une étoile, c’est bien dommage car elle aurait fière allure sur le mur de cette belle auberge et le petit guide rouge n’aurait pas à en rougir d’avantage. Pour nous ce sera MIAM MIAM sans hésitation, sans chipoter, sans trop se demander si nous ne sommes pas trop généreux, effet second du Blaufränkisch, nostalgie des années lycée… prima !  

 

Menu - dégustation (huit plats en quatre services, fromage ou dessert - 43 €) :

  • Chausson aux lentilles beluga, sauce goulasch et armoise
  • Croustillant de risotto aux noisettes grillées, petits pois et menthe
  • Velouté de pommes de terre, kiwano et sarriette
  • Boulette cuite au four, herbes de coing et marjolaine
  • Rillette de maquereau fumé, concombres marinés et cresson basilic
  • Truite saumonée, panais râpé et sauce au raifort
  • Cuisse de poulet de grain, noisettes rouge de Zeller, crème de marron et le chou chinois
  • Filet de bœuf Angus aux champignons sauvages, quenelle de crème aigre, beurre au romarin
  • Tomme fleurette, sirop de pissenlit, noix noire
  • Dessert : Mousse de caramel, salade d'orange sanguine, écorces d'oranges confites - Notre fondant au chocolat et abricot - Boule de fromage blanc à la noix de coco

Freyenstein Chausson aux lentilles et croustillant de risotto J&W Freyenstein Velouté de pommes de terre et boulette J&W Freyenstein Truite saumonée et rillette de maquereau J&W Freyenstein Cuisse de poulet et filet de boeuf Angus J&W Freyenstein Tomme fleurette J&W Freyenstein Trois desserts J&W

 

                Le pain                      Blaufränkisch Rosenberg 2006        L'addition (2) : 144.60 €

Freyenstein Pain J&W Freyenstein Blaufrankisch Rosenberg 2006 J&W Freyenstein Addition J&W

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


Freyenstein Carte de visite J&W

Freyenstein

Thimiggasse 11, 1180 Wien (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : +43 664 439 08 37

www.freyenstein.at

Ouvert du mardi au samedi de 18:00 à minuit (dernière commande : 20:15)

 

Retrouvez d'autres photos de Freyenstein en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous :-)