Omnivore Paris 2013 (4) Omnivore Paris 2013 (5) Omnivore Paris 2013 (3)

Nous avons participé aux dernières "master-classes" d'Omnivore 2013 et ça a décoiffé ! Nous sommes ressortis bluffés, amusés, séduits, un peu plus instruits et toujours plus curieux du grand auditorium de la Maison de la Mutualité qui accueillait la Scène "Salé". 
Mais c'est quoi une Scène "Salé" ou "Sucré" ? Une master-class ? Et bien c'est comme la Folle Journée de Nantes, le Printemps de Bourges, les Transmusicales de Rennes ou les nuits à Ibiza mais ici sur scène pas de musicien, de chanteur, de rocker ou de DJ mais des Chefs, des cuisiniers qui montent sur scèneOmnivore Paris 2013 - Laurent & Vincent Folmer pour un show, un set , trois plats ou plus, une leçon de cuisine ? Plutôt une leçon d'inspiration... La programmation de cette dernière Scène "Salé" était à la hauteur des attentes du public si on se fie aux applaudissements, aux hurlements des fans et aux crépitements des flashs.

Un voyage qui a commencé avec Nicolai Norregaard Chef du Kadeau à Copenhague que nous avons malheureusement raté tant nous avons trainé au marché des producteurs... Puis les Frères Folmer de Couvert Couvert en Belgique montent sur scène pour une belle interprétation d'une cuisine du Nord, crevettes grises et jets de houblon, le soleil brille fort aussi outre-Quiévrain !

 

Omnivore Paris 2013 - Giovanni Passerini16h20, Giovanni Passerini de Rino à Paris enflamme le dancefloor, accent italien chaud et charmeur, Rome est dans la place, la pasta est moderne, il planche sur un sujet qui ne laissera personne amer : l'amertume. Banco ! On a envie d'aller dîner chez lui illico presto, même si Sebastien Demorand le journaliste qui anime la scène dit que « c'est très moche chez Rino »... Mais nous on ne mange pas le décor ! (superbe dîner, on vous raconte bientôt). Il dresse l'assiette de pasta, quatre ravioles de pecorino et cette phrase culte " Ma mère elle comprend pas pourquoi je n'en mets que quatre, elle dit qu'on va avoir faim... ". Viva la Mama, viva la Dolce Vita !

Omnivore Paris 2013 - Giovanni Passerini (7) Omnivore Paris 2013 - Giovanni Passerini (9) Omnivore Paris 2013 - Giovanni Passerini (5) La Scène "Salé" - Giovanni Passerini - Rino (Paris, France)

Omnivore Paris 2013 - Paul Pairet (1)17h, on change de planète pas seulement parce qu'on est à Shanghai avec Paul Pairet, Chef de son restaurant Ultraviolet, on aurait  alors seulement changé de continent, mais on découvre le monde étrange de ce Chef aussi artiste et performeur.  C'est un peu déstabilisant, nous ne sommes pas certains d'avoir tout compris (quelqu’un peut nous expliquer la course des oursons Haribo ?),  mais si on arrive à dépasser le côté un peu " too-much " du personnage " excuse me , je parle anglais j'avais oublié que j'étais à Paris " c'est finalement plutôt tentant  de partir à Shanghai pour le spectacle, les ambiances musicales , les vidéos qui changent avec les plats comme cet aquarium géant pour le filet de bar en croûte de pain mais aussi pour la cuisine ! Miam Miam. Paul Pairet sera d'ailleurs le seul à laisser Sebastien Demorand sans voix, un exploit... 

Omnivore Paris 2013 - Paul Pairet (7) Omnivore Paris 2013 - Paul Pairet (5) Omnivore Paris 2013 - Paul Pairet La Scène "Salé" - Paul Pairet - Ultraviolet (Shanghai, Chine)

Bientôt 18h, la star « locale », on est dans son palais de la Mutualité, monte sur scène, la foule est en délire, Yannick Alléno donne une leçon de cuisine moderne, on est au-delà de la cuisine moléculaire, non ? On parle cuisson sous vide, extraction, cryogénisation, mieux on parle de cryo-concOmnivore Paris 2013 - Yannick Alléno (1)entration :  un filet de sole donne un godet de lait de sole, parfum fort, puissant, trop ? Idem pour le goût. Mais c’est une nouvelle  matière brute et le Chef en fera sans doute un chef d’œuvre. On préfère le jus limpide de veau, au moins avec Alléno on sent et on goûte,  enfin  les TD après les cours magistraux et avec l'ancien Chef 3 étoiles du Meurice, quel final !
Passionnant.

L'ambiance est étrange, des chefs, des pros, des amateurs, des artisans, des journalistes, des blogueurs, des stars, des inconnus, tous unis par la passion de la cuisine, une passion dévorante, et c'est parti pour le show. Les Chefs montent sur scène avec musique à fond, c'est un meeting politique, un combat de boxe, les cameras s'approchent au plus près pour donner des images géantes au public en manque, jeux de lumières, applaudissements, cris.

Tout à coup la foule se lève, appareil photographique au poing, iPhone, canon, du plus petit au plus gros avec projecteur intégré, nous n'avons pas compris au début, ignorants que nous étions des us et coutumes : les assiettes sont déposées sur des stèles, offertes au  numérique, plus rarement à l'argentique, les flashs crépitent, ça se bouscule un peu, ça bougonne, 'poussez pas ! ", chacun veut la plus belle " macro "... Et dire que certains chefs veulent interdire les photos chez eux ! Les assiettes repartent en coulisses, il faut laisser la place aux suivantes, peut-être finissent-elles à la poubelle, l’ombre après la lumière, l'oubli après la gloire., "...on est bien peu de chose et mon amie la rose me l'a dit ce matin..."

Omnivore Paris 2013 (8)Omnivore Paris 2013 (10) Omnivore Paris 2013 (7) 

C'est décidé, l'an prochain on fera les trois jours d'Omnivore 2014, Scène "Salé", Scène "Sucré", Scène "Artisan"..., on ne ratera rien !
 


Omnivore Paris

17 / 18 / 19 mars 2013 – Maison de la Mutualité – Paris 5

www.omnivore.com

 

VOUS AIMEZ ? Dîtes-le... c'est juste en dessous :-)