The Malt House (7) The Malt House (5) The Malt House (3)

Comme en France, comme en Espagne ou comme aux Etats-Unis, et comme dans bien d’autres pays, la bistronomie n’en finit pas de gagner ses galons de « bonnes tables », l’Angleterre, et Londres tout particulièrement, n’échappe pas à la tendance…
Nous voici (comme Régis Gaudry qui a publié hier un billet sur ce même endroit… Si ça se trouve nous avons diné à côté de lui sans le savoir ?) dans le quartier de Fulham sans doute plus connu par les amateurs de foot (il y a trois des six clubs de Londres qui y sont installés, la gastronomie mène à toutes les découvertes !) que des amateurs de musées et pourtant c’est un quartier attachant, certes un peu loin du centre.

On ne vous mentira pas, nous n’avons pas fait le déplacement pour visiter les installations du club de Chelsea mais pour découvrir l’ambiance des gastropubs et celle de The Malt House en particulier. Pourquoi celui-ci en particulier ? Parce que nous connaissions la réputation des frères Bosi - deux étoiles pour Hibiscus de Claude Bosi - et que c’est a priori une bonne promesse tout comme  pour les gastrobars  de Dany Garcia à Malaga ou de Geoffoy Maillard à Paris avec sa Rallonge.

The Malt House (6)C’est un tout nouvel endroit ouvert en janvier 2013, en cuisine l'ancien Chef de cuisine étoilée Marcus McGuinness (cela ne s’invente pas !) et pour les producteurs et agriculteurs, là aussi les mêmes que pour la table étoilée des frères Bosi. Marcus «  maîtrise le meilleur de la technique française et utilise le meilleur des produits britanniques… ». Les Saint-Jacques en sont une belle illustration, elles proviennent d’Ecosse, ont été pêchées à la main pour le respect des fonds marins, un joli gabarit (on dit que certaines peuvent peser jusqu’à un kilo ??), une chair fine et délicate (débat sans fin : est-elle meilleure que la bretonne ?), cuisson parfaite, de la Saint Jacques et des lentilles, un coup de peps avec du chorizo et voilà un parfait plat de bistronomie européenne, mais à 20 euros l’entrée on n’est plus vraiment au pub populaire… à l’inverse, l’autre entrée fait dans le plat simple et canaille, un carpaccio de fromage de tête de cochon, graphique et relevé, une belle surprise qui ne nourrira pas un joueur de foot affamé mais qui ouvre l’appétit d’une belle manière. Les plats seront moins convaincants, un excellent poulet mais torturé en ballotine et nous ne sommes pas fans, le Chef n’y est pour rien mais le prémaché ce n’est pas notre truc, un excellent burger avec une viande de 40 jours (c’est une idée où les anglais font plus maturer les viandes que nous ? Au marché d’ailleurs les couleurs tirent plus vers les rouges sombres voire les bruns que le rouge sang) mais malheureusement le bun a pris un coup de chaud et est un peu sec.

Pour finir,  pour l’un : un dessert typiquement anglais avec un pudding au pain et au beurre et une glace à la marmelade, là pour le coup l’amateur de foot affamé pourra caler, c’est bon, c’est vrai, c’est roboratif. Et pour l’autre : la volonté d’affronter les Anglais sur le terrain des fromages, match nul la balle au centre, ils sont forts ces Anglais ! D’autant que si nous ne renoncerons jamais à une bonne tranche de pain des Petits Pères de Lionel Favario, il faut reconnaître que déguster un fromage crémeux avec un cracker aux garines de sésame est aussi une bonne idée…

Attention, l’ambiance peut ici être aussi celle d’un pub ! Et pas seulement les soirs de match de foot, le bar est toujours en activité et les tables sont autour, le soir où nous y étions une équipe de businessmen fêter des contrats aux Gin et à la Guiness, oreilles sensibles emporter ses boules Quiès !
Impossible de finir sans adresser un amical salut à Vanessa (from Lyon !) qui apporte à la salle sa bonne humeur, sa connaissance de la gastronomie anglaise, sa passion des beaux produits et des bons vins et son délicieux accent français quand elle parle anglais (nous nous sommes reconnus ainsi), une gone à Londres…

C’est un MIAM pour cette jolie table de pub où les bois bruns ont pris un sacré coup de blanc, attention pas de menu le soir, les prix grimpent… Mais c’est bien connu à Londres tout est cher !

 

Nous avons choisi à la carte :

  • "Carpaccio" de porc tiède, câpres, cornichons, moutarde anglaise
  • Saint-Jacques d'Ecosse pêchées à la main, fricassée de chorizo et lentilles du Puy
  • Malt House Black Beef Burger, 40 jours, pickles maison
  • Poulet Label anglais, petits pois, fèves, sauce au Xérès
  • Assiette de fromages anglais, Chutney de Cotswold de Betty Margett
  • Pudding, glace à la marmelade

_Carpaccio_ de porc tiède, câpres, cornichons, moutarde anglaise (1) Saint-Jacques d'Ecosse pêchées à la main, fricassée de chorizo et lentilles du Puy (1) Malt House Black Beef Burger, 40 jours, pickles maison Poulet Label anglais, petits pois, fèves, sauce au Xérès (1) Assiette de fromages anglais, Chutney de Cotswold de Betty Margett Pudding, glace à la marmelade (1)

 

              Les sauces                  Javiera Chile Maipo Valley 2012      L'addition (2) : 114.41 £

The Malt House (1) Javiera Chile Maipo Valley 2012 The Malt House

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


The Malt House (12) 17 Vanston Place

The Malt House

17 Vanston Place, Fulham, London SW6 1AY (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : +44 20 7084 6888

Métro : Fulham Broadway

Ouvert du dimanche au jeudi de 11:00 à 23:00, le vendredi et le samedi de 11:00 à minuit.

 

Retrouvez d'autres photos de The Malt House en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous :-)