Les Petits Plats (23) Les Petits Plats (7) Les Petits Plats (13)
Dans la famille Fréchet on demande les deux frères Laurent et Jean-Marie car avec deux cartes comme celles-ci on gagne à tous les coups au jeu des sept familles !
On les a connus associés pour le lancement (et quel lancement !) de Pirouette, on les retrouve pour une des plus gourmandes adresses du quartozième arrondissement de Paris, un bistrot pas à la mode comme on les aime.
Aux commandes donc Laurent Fréchet qui a eu la bonne idée de confier à son œnologue de frère la carte des vins où nous avons déniché un vin de copains, un vrai vin de fête improvisée, un rouge de la Vallée de l’Aude, soyeux et fruité à un petit prix ; Jean-Marie Fréchet avait déjà eu la gentillesse de partager avec nos lecteurs ses bons conseils pour les foires aux vins de la rentrée 2013.


C’est un joli bistrot comme une carte postale mais pas « reconstitué » par un décorateur en mal d’inspiration, il était déjà là en 1921 avec son zinc en forme de fer à cheval qui porte bonheur, ses gros radiateurs de fonte qui réchauffent les mains bleuies par les premiers froids, les miroirs piqués pour ne pas se retrouver face à un mur, la moleskine qui collera aux cuisses des filles quand l’été sera venu, les carreaux de ciment si graphiques, les cuivres qui brillent et le soir une lumière si douce et tamisée qu’elle nous donne des photos un peu sépia… mais vous savez désormais qu’on refuse le flash, il faudra faire avec.
Il ne faudrait pas croire pour autant que le Chef Mikaël Streiff nous joue la carte nostalgie et œuf mayo ! Si la carte emprunte au bistrot, elle est d’abord l’ambassadrice d’une joyeuse bistronomie et nous vous recommandons chaleureusement la nouvelle formule du soir, un menu dégustation en cinq plats à 45 euros.

Les Petits Plats (22) Les Petits Plats (9) Les Petits Plats (12)

Et c’est parti pour un moment gourmand et juste canaille comme il faut, emporté par un service que l’on aimerait retrouver dans toutes les salles parisiennes ! La bonne humeur et la passion du directeur de salle Mathieu Garel est communicative, avec son équipe il donne un supplément d’âme qui donnerait bien vite l’envie d’avoir ici son rond de serviette à demeure (à noter et on voit le niveau des reproches : des serviettes beaucoup trop petites !)…

On a tout aimé ! Sauf les desserts, la verrine fatigue parfois... Par contre un vrai coup de cœur pour la crépinette de jarret si fondant avec des parfums de soupe de jarret et légumes qui embue les vitres des cuisines quand l’hiver se présente, la purée de pommes boulangères est une sacrée belle et simple idée. Un autre coup de cœur pour la tartine de pied de cochon car c’est bien connu dans le cochon tout est bon surtout si le Chef a du talent. Voilà bien deux plats qui illustrent ce que peut être une cuisine canaille.

Les Petits Plats (17) Les Petits Plats (4) Les Petits Plats (6)

Une cuisine qui se fait plus sage avec un cabillaud qui prend la direction du Sud avec les petites olives douces et savoureuses de l’Italie du Nord et le citron au sel qui nous rappelle les jolis marchés marocains. La Saint-Jacques est presque trop sage et on l’aurait bien réveillée avec un peu de yuzu, enfin une pointe d’acidité, mais c’est un plat en douceur et dans un monde de brutes, un peu de douceur ça ne se refuse pas ! Et si on poursuit cette remontée du menu, comme on remonterait vers la surface, pour enfin terminer par le commencement, saluons la mise en bouche qui est un vrai plat ! Le cerfeuil tubéreux fait un joli velouté de racines oubliées au goût de noisette et de châtaigne (on ne mange que les racines, les feuilles sont toxiques !) et là pour le coup les œufs de truite qui explosent en bouche et les effluves de vodka nous font dire Da !

Et même Da-Da, enfin MIAM MIAM pour ces petits plats que l’on peut mettre dans les grands et où on retournera très vite puisque la carte a la bonne idée de changer toutes les cinq semaines, Mathieu, Mikaël, Laurent, Jean-Marie …on arrive !!
 

Nous avons opté pour le menu dégustation à 45 € :

  • Velouté au cerfeuil tubéreux, crème montée à la vodka, oeufs de truite
  • Saint-Jacques, courge, topinambour, noisette
  • Tartine briochée de pied de cochon, châtaigne et raifort    => Notre coup de coeur
  • Cabillaud, tagliatelle d'épeautre, taggiasche, citron au sel
  • Crépinette de jarret, purée boulangère, salsifis, pralin
  • Citron Chocolat Paris-Brest

Velouté au cerfeuil tubéreux, crème montée à la vodka, oeufs de truite (1) Saint-Jacques, courge, topinambour, noisette (1) Tartine briochée de pied de cochon, châtaigne et raifort (2) Cabillaud, tagliatelle d'épeautre, taggiasche, citron au sel (2) Crépinette de jarret, purée boulangère, salsifis, pralin (1) Citron Chocolat Paris-Brest (1)

 

                Le pain        Languedoc Domaine Antugnac Turitelles 2011  L'addition (2) : 120.50 €

Les Petits Plats (11) Languedoc Domaine Antugnac Turitelles 2011 Les Petits Plats (2)

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


Les Petits Plats (1) 39 rue des Plantes

Les Petits Plats

39 rue des Plantes, 75014 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 45 42 50 52

Métro : Alésia

Ouvert du lundi au samedi de 12:00 à 14:15 et de 19:30 à 22:00

 

Retrouvez d'autres photos des Petits Plats en cliquant sur :

BONUS PHOTOS !

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous :-)