Viola (1) Viola Viola (5)

Quand une très jolie fille vous dit qu’elle veut vous faire découvrir un très bon italien, pourquoi résister ? Comment résister ? Et nous voici repartis dans le quartier des Batignolles qui n’en finit pas ces derniers temps de réjouir nos papilles, nous avions déjà eu la chance de découvrir les pizzas créatives de Cyril Colonna, plus récemment la table très prometteuse de Coretta et voilà que Charles Teboul a ouvert, dans la rue Lemercier, Viola, le joli prénom de sa maman, un bistrot gourmand vraiment italien, la preuve ? Une carte des vins qui ne parle que l’italien bio ou nature et une équipe en cuisine qui nous vient de trois belles régions de la botte italienne : le Chef, Vincenzo Patruno, vient des Pouilles, le second, Marco Puggioni, arrive de la Sardaigne et ils sont aidés par Giovanni qui lui est Vénitien ! Le Chef a commencé sa carrière au restaurant de l’hôtel Monaco et Grand Canal à Venise puis au Café Armani à Milan et Paris et enfin au Vicolo à Saint-Germain des Prés… et le voilà prêt pour une nouvelle aventura !

Viola est un joli endroit, on aime bien la table d’hôtes au fond où on imagine des repas de copains qui se prolongent, le passe est comme une lucarne, un écran de télévision gourmande, la cuisine n’est pas ouverte, cela change (qui aurait cru qu’on puisse un jour écrire cela…), et puis surtout il y a l’équipe en salle, un vrai bonheur de partager avec eux leur passion de l’Italie, de sa cuisine, de ses vins, bravissimo en particulier au Responsable de salle, Benjamin Atlan qui est un gourmand passionné ou un passionné gourmand, c’est comme vous voulez, en tous les cas, c’est joli et chaleureux ici !

Viola (3) Viola Viola (4)

La carte s’enracine dans la cuisine italienne et on y retrouve les marqueurs que sont les pasta, le risotto ou le panettone mais attention ce n’est pas pour autant une table caricaturale et Vincenzo sait donner des ailes aux classiques : les larges pappardelle fraîches sont arrosées minute d’une belle sauce aux oursins d’Islande, les languettes jaunes orangées donnent au plat une couleur de soleil iodé. Le risotto, fait avec le roi des riz, non pas l’Arborio mais bien le Carnaroli, riche en amidon qui donne au plat son côté si crémeux. Le risotto se donne des airs de luxe avec la truffe du Périgord, tandis qu’un Pecorino de Toscane (saviez-vous que rien que dans cette région, il en existe dix-sept variétés ? Pas nous…), tout doux malgré ses dix mois d’affinage, servi avec une simple confiture de raisin comme là-bas, nous transporte à Florence. Le panettone, la belle brioche de Noël aux fruits confits, prend ici des airs de dessert chic et parfume la glace turbinée minute. On pourrait vous parler aussi de ces trois belles Saint-Jacques bretonnes embrochées sur une tige de citronnelle fraîche, un peu de truffe, un peu de lard et quelques lentilles. On aurait envie de vous parler du tartare de gambas et de l’étonnant pesto de pistache verte de Bronte en Sicile (une pistache avec AOP). On aimerait vous dire que le cheesecake n’est pas un cheesecake, c’est plutôt une sublime barre chocolatée, très légère avec la rondeur du mascarpone et de la banane, la fraîcheur du litchi, le croquant de la cacahuète, la puissance du chocolat 90%. Mais en fait, il faut quand même qu’on vous laisse quelques surprises ?

Viola (6) Viola (7) Viola (8)

Nous n’aimons pas tant les accords mets et vins, préférant au speed-dating une rencontre plus longue avec un seul vin mais la passion de Benjamin Atlan a eu raison de nos fragiles convictions ! Demandez-lui de vous conseiller, demandez-lui de vous parler de ses vins favoris et laissez-vous guider. Vous découvrirez peut-être l’étonnant Anisos, un vin du nord de l’Italie, des cépages connus, pinot blanc et chardonnay, et un moins connu, le nosiola ; le plus classique Moro, un  vin de la région de Rome ; le Rosso Pietro et son cépage Barbera ; le gourmand Trebbiolo Rosso au parfum de confiture de framboise, du Barbera encore mais aussi du Bonarda, que de cépages nouveaux…
Nous avons redécouvert avec les desserts qu’un Moscato, cela peut être très bon : les bulles du Moscato d'Asti G.D. Vajra sont fines et légères, les parfums d’agrumes et de fruits exotiques apportent une fraîcheur qui sied bien au panettone. On retrouvera même l’eau pétillante de Santa Lucia, ici on n’a pas cédé à l’omniprésente San Pellegrino. On ne vous parle pas de la Grappa blanche,  une jeune eau de vie de marc de raisin, ni de l’ambrée grappa passée par les fûts de bois, non on ne vous en parlera pas, mais vous voilà prévenus, il faudra résister ou céder.
Delizioso comme on dit dans la botte très gourmande! Ou MIAM MIAM si vous préférez… 

 

Nous avons choisi parmi le menu du soir (entrée, plat, dessert : 36 € et des petits suppléments pour les truffes) :

  • Saint Jacques des côtes bretonnes, truffe noire du Périgord, lentille, lardo di Colonnato
  • Tartare de gambas, agrume, pistache di Bronte, algue
  • Pappardelle, oursin, tomate cerise
  • Risotto Tenuta Castello, truffe noire du Périgord, pecorino di Pienza
  • Panettone maison (servi tiède) crème glacée au panettone
  • Cheesecake, banane, cacao 90%, arachide

Saint Jacques des côtes bretonnes, truffe noire du Périgord, lentille, lardo di Colonnato (1) Tartare de gambas, agrume, pistache di Bronte, algue (2) Pappardelle, oursin, tomate cerise Risotto Tenuta Castello, truffe noire du Périgord, pecorino di Pienza Panettone maison (servi tiède) crème glacée au panettone Cheesecake, banane, cacao 90%, arachide (3)

 

Les vins que nous avons dégustés :

  • Anisos Vallagarina Bianco 2010
  • Lazio Bianco Moro Marco Carpineti Vendemmia 2012
  • Rosso Pietro Barbera del Monferrato 2010
  • Trebbiolo Rosso Emilia Rosso 2012
  • Lamie Delle Vigne Puglia 2009
  • Moscato d'Asti G.D. Vajra

Anisos Vallagarina Bianco 2010 Lazio Bianco Moro Marco Carpineti Vendemmia 2012 Rosso Pietro Barbera del Monferrato 2010 Trebbiolo Rosso Emilia Rosso 2012 Lamie Delle Vigne Puglia 2009 Moscato d'Asti G

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


Viola (15) 80 rue Lermercier

Viola

80 rue Lemercier, 75017 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 42 63 59 61

www.restaurant-viola.com

Métro : Brochant, La Fourche

Ouvert tous les jours de 12:00 à 14:30 (brunch le dimanche de 12:00 à 16:00) et de 19:30 à 22:30

 

Retrouvez d'autres photos de Viola en cliquant sur : BONUS PHOTOS !

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous :-)