Casa da Quinta (11) Casa da Quinta (9) Casa da Quinta (7)

Après l’éloge de la simplicité simple tant appréciée à Doca do Cavacas, nous avons voulu découvrir la table de l’Hotel Quinta da Casa Branca. Si l’hôtel est extrêmement agréable et pour le moins à la hauteur du label «  Small Luxury Hotels of the World », il n’en est malheureusement pas de même pour le restaurant.
La Quinta da Casa Branca est implantée sur une ancienne bananeraie, les architectes ont imaginé un hôtel qui n’est pas sans rappeler l’œuvre de Mies van der Rohe, n’hésitez pas à prendre après le repas une aguardente dans le cube de verre et d’acier prolongé d’une terrasse qui domine les jardins. Au loin, en bas, l’océan, au loin, en haut, les collines illuminées auxquelles s’accrochent les maisons des iliens.
Le restaurant, Casa da Quinta, a été installé dans la « vieille » maison du dix-neuvième siècle. Vous sentirez très vite en entrant une atmosphère « so british ». Pas très étonnant quand on sait que les ancêtres des actuels propriétaires étaient britanniques, la famille Leacock possédait alors des vignes et était jusqu’en 1925 un des grands producteurs de vin de Madère, la marque d’ailleurs existe toujours.

Quinta da Casa Branca (1) Quinta da Casa Branca (3) Quinta da Casa Branca (7) Quinta da Casa Branca (10) Quinta da Casa Branca (9) Quinta da Casa Branca (4)

Belle ambiance, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur quand les vents le permettent enfin. Le service est absolument parfait, comme dans tout l’hôtel, prévenant sans être obséquieux, joyeux sans être familier, mais malheureusement la carte ne suit pas. Elle hésite et se perd entre des plats très traditionnels et roboratifs que l’on s’amuse à voir arriver sous… cloche comme ce riz au poulpe à la malandrinho et des plats plus contemporains comme ce maquereau à la betterave. Le premier est originaire de l’Algarve, au Sud du Portugal et non de Madère, il ressemble ici à un risotto un peu pataud pour ne pas dire pâteux, si vous choisissez ce plat, ne prenez que cela ! Le deuxième ressemble à une scène de Dexter, le maquereau semble baigner dans une flaque de sang, l’escabèche est un peu fade, on dira… un plat huileux et rouge.
Le perroquet est un poisson que l’on retrouve à toutes les tables ou presque de l’île et au marché au poisson de Funchal avec l’autre star d’ici, le poisson sabre ou l’espada. Sa préparation était ici plutôt intéressante même si le poisson en lui-même n’a rien d’exceptionnel, le Chef veut apparemment se démarquer puisqu’après l’Algarve, nous voici en Provence, mais pourquoi faire ? L’autre entrée est plus locale même si la miga de morue, un peu comme un rouleau asséchée de brandade, est ici colorée en vert et présentée de manière très sophistiquée (la miga est une préparation à base de mie de pain…).

Casa da Quinta (5) Casa da Quinta (6) Casa da Quinta (10)

Si on ajoute à cela une mise en bouche peu goûteuse et des biscuits un peu vieux en guise de mignardises et malgré une découverte joyeuse de quelques vins du pays, on arrive péniblement à un PETIT MIAM. C’est dommage car le lieu est paisible et joli, il a d’ailleurs valu aux architectes le prix de la Ville de Funchal en 1999, il serait peut-être temps de retrouver cette même fluidité, cette même sérénité dans l’assiette. Il se dit qu’il fût un temps un chef portugais des plus talentueux, Fausto Airoldi, imaginait la carte, mais ça ce devait  avant… d’ailleurs on ne parle d’aucun Chef ici, on aurait dû se méfier.
 

Nous avons choisi à la carte :

  • Miga et salade de morue, sauce tomate aux moules
  • Maquereau mariné, purée de céleri, salade de légumes acidulés
  • Poisson perroquet rôti, garniture à la provençale, calmars en tempura et sautés, coulis de poivrons et pistou
  • Poulpe avec riz malandrinho, poivrons pardon sautés

Amuse bouche (1) Miga et salade de morue, sauce tomate aux moules (1) Maquereau mariné, purée de céleri, salade de légumes acidulés Poisson perroquet rôti, garniture à la provençale, calmars en tempura et sautés, coulis de poivrons et pistou Poulpe avec riz malandrinho, poivrons pardon sautés, Casa da Quinta (1)

 

                Le pain                     Ortigao bruto 2010 Bairrada  Monte de Peceguina 2012 Alentejo

Casa da Quinta (3) Ortigao bruto 2010 Bairrada (1) Monte de Peceguina 2012 Alentejo Fluza Sauvignon 2013 Tejo    Monte Vilar Rosé Reserva 2012 Alentejano    L'addition (2) : 90 €

Fluza Sauvignon blanc 2013 Tejo (1) Monte Vilar Rosé Reserva 2012 Alentejano (1) Casa da Quinta

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


Casa da Quinta (12)

Casa da Quinta

7 rua da Casa Branca, 9000-008 Funchal (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 00 351 291 700 770

www.quintacasabranca.com

Ouvert tous les jours de 19:00 à 22:30

 

Retrouvez d'autres photos de Restaurante Casa da Quinta en cliquant sur : BONUS PHOTOS !

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous :-)