Dans notre newsletter du mois de mai dernier, nous revenions sur le classement 2014 du World's 50 Best Restaurants. Place maintenant à un autre classement publié il y a quelques jours, les 100 meilleurs restaurants européens de OAD - Opinionated About Dining

Le classement est effectué sur la base des votes des internautes qui se sont inscrits sur le site d'OAD. Pour évaluer un restaurant, c'est très simple, il suffit de le noter entre "Can't recommend" (la plus mauvaise note) et Must go (la meilleure note) ; il y a huit niveaux en tout. Il faut ensuite saisir un commentaire en quelques lignes pour justifier la note. C'est ensuite sur la base de ces évaluations que OAD réalise ses classements qu'il pondère en fonction de la "qualité" des votants et des prix pratiqués par les restaurants. En plus du classement européen, le site publie un top 100 USA et une "Fresh List", une liste de restaurants éthiques, locavores et qui défendent le développement durable.

Vous allez nous dire encore un classement ? Eh oui, nous n'allons pas refaire le débat du World's 50 Best Restaurants !

Ce classement ne compte pas moins de 35 tables françaises (cocorico !), dont 3 dans le Top 10 avec Troisgros en N°2, Astrance en N°9 et L'Arpège en N°10. La première place du classement revient à In de Wulf à Dranouter en Belgique. Noma, le N°1 du 50 Best pointe en septième position. Parmi les pays les mieux représentés, on retrouve ensuite l'Espagne (13 tables), l'Allemagne (10 tables), la Belgique (8 tables) et le Royaume-Uni (7 tables).

 

Dans le Top 100 Europe 2014, nous avons repéré neuf tables dont nous vous avons parlé sur le blog. Les voici :

L'Astrance (1) L'Astrance (2) L'Astrance (3)

La coquille St Jacques, panais & myrtilles au vinaigre de sureau (1) Le cerf cuit à la braise, radis & figue Le champignon & céleri (1)

Berasategui (1) Berasategui (2) Berasategui (3)

Mirazur (1) Mirazur (2) Mirazur (3)

Steirereck (1)Steirereck (2)Steirereck (3)

The Ledbury (1) The Ledbury (2) The Ledbury (3)

Saturne1 Saturne2 Saturne3

JF Piege1 JF Piege2 JF Piege 3

Coquillages-Bulots-Mayonnaise citron (1) Terre-Ris de veau-Betterave-Framboise (2) Gourmandise-Ananas fumé au charbon de bambou, glace caramel charbon (1)

 

Que dire de tout cela ? Qu’on assiste sans doute aujourd’hui dans le secteur de la gastronomie à une dérive communicationnelle avec la multiplication des labels et des classements, les premiers se revendiquant de l’information, les seconds rejoignant  la communication. Les créateurs de classement revendiquent bien entendu eux aussi un objectif d’information sur un système complexe et mondialisé. Mais en fait ils produisent « un travail mâché » pour un consommateur qui ne fait plus l’effort de chercher et si sa confiance est acquise, il suivra le classement. Les classements peuvent donc être tenus pour un exemple de l’étroite relation entre d’un côté les facteurs d’opinion (les journalistes, les créateurs de classement, les blogueurs…) et d’un autre côté la publicité, le marketing, la communication. Nous ne jetons la pierre à personne, malgré nous nous faisons partie de ce système et à notre corps défendant nous consultons ces classements et sommes sans doute nous aussi influencés. Mieux, ou pire c'est selon, nous en faisons la promotion en en parlant dans cette newsletter : communication, ton monde est impitoyable !

 

image011

 

Pour vous abonner à notre newsletter, inscrivez votre adresse e-mail en haut à droite de la page.