L'Alsace (32) L'Alsace (36) L'Alsace (35)

Après deux ans de travaux, l’Alsace, l’un des vaisseaux amiraux du Groupe Frères Blanc, rouvre ses portes aujourd’hui mardi 28 octobre 2014.
Nous avons eu la chance de découvrir le nouveau lieu et de servir de « faux-clients » pour la période de préouverture. Oubliés les abat-jours grosses fleurs et franges dorées et l’imitation folklore alsacien ! En revanche, la grande terrasse pas encore en service est toujours là, cent vingt places assises sur la plus belle avenue du monde.

L'Alsace (1) L'Alsace (2) L'Alsace © L'Alsace

Les nouveaux espaces de restauration sont lumineux, plus de salle en sous-sol, désormais tout se passe au rez-de-chaussée et à l’étage, une ambiance chic et chaleureuse, dans les tons ivoire et brun. les Frères Blanc ont mis le paquet pour redevenir LA brasserie des Champs-Elysées. Il faut dire qu’avant les travaux, on servait ici plus de 850 couverts par jour, 24 h sur 24 h, 7 jours sur 7. L’Alsace n’est pas gommée pour autant : d’abord il y a, au plafond du rez-de-chaussée, cette immense horloge, réplique exacte de celle de la cathédrale de Strasbourg. Ensuite, la carte offre les grands classiques que l’on attend d’une telle brasserie. De la choucroute évidemment ! Un  chou cuisiné avec du vin blanc d’Alsace, de la graisse de canard, du genièvre, de la coriandre, du cumin, et des graines de moutarde. Celle aux poissons fins vaut le détour même si elle semble un peu à l’étroit dans son assiette individuelle. Une Alsace également bien représentée avec du Munster, servi avec du cumin mais aussi frotté aux alcools locaux, un Munster qui ne vous permettra peut-être pas de vous embrasser ensuite sur les Champs-Elysées ( so romantic !) ou alors il faudra en prendre tous les deux…

L'Alsace (11) L'Alsace (13) L'Alsace (7) L'Alsace (8) L'Alsace (5) L'Alsace (4)

En cuisine on retrouve le Chef Patrick Ortega et aussi le Chef des Chefs du groupe, un meilleur ouvrier de France nommé Bernard Leprince. Après quelques jours de rodage tout semble prêt pour relever les nouveaux défis et battre les records de 2011 :  42 076 choucroutes servies, 17 557 soupes à l’oignon (ça a dû pleurer en cuisine) et 130 tonnes d'huîtres ouvertes.
A ce propos, n’oublions pas le banc de l’écailler et ce soir-là nous avons commandé une splendide assiette d'huîtres numéro deux, la taille idéale, de la mâche sans pour autant avoir l’impression de manger un steak de la mer. Bien entendu il y avait trois Gillardeau, comme une marque devenue incontournable, mais notre préférence est allée au trois belons. Pourquoi ? D’abord parce que la Bretagne ça vous gagne aussi, mais surtout parce qu’élevées en estuaire, elles ont hésité toute leur vie entre eau douce et eau de mer pour nous livrer enfin cet incroyable et reconnaissable goût de noisette. Évidemment tout cela a un prix que nous n’avons pas payé, 44 euros la douzaine.

L'Alsace (31) L'Alsace (17) L'Alsace (15)

On a été surpris par un accueil à l’Américaine « Bonjour, je m’appelle Yannick et c’est moi qui m’occuperai de vous ce soir » et Yannick avec son joli tablier rouge marqué de la fameuse horloge a assuré ! Efficacité et sympathie, bref parfaitement dans l’ambiance brasserie.
Si on ajoute à cela une carte des vins où l’Alsace a toute sa place avec en particulier ce Pinot Noir Klipfel, on se dit qu’après avoir joué les faux clients, on y retournera en vrais clients.


L'Alsace (30)

L'Alsace

39 avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 53 93 97 00

Métro : Franklin Roosevelt

www.restaurantalsace.com

Ouvert 7 jours sur 7, 24 h sur 24 h

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous :-)