Soupe de cresson, crevettes rouges grillées de Mazara, huitres Fine de Claire, coriandre fraîche Merlu cuit au bain-marie à l'huile d'oisive et au citron, tomates Date fumées, feuilles de courgettes sautées et légèrement épicées La cappuccino d'Adriano (1)

Quand on pense Sicile, on ne pense pas tout de suite table étoilée ou palace et pourtant il y en a. On vous a déjà parlé de La Madia, voici une dernière carte postale de la Sicile (pour 2015 car on compte bien y retourner…) et cette fois, c’est palace et bling-bling. Autant vous le dire, nous n’avons pas trop aimé la ville de Taormine, ses prix exorbitants, sa rue où on défile à la queue-leu-leu, on se croirait en fait à Saint-Tropez.

Le palace San Domenico de Taormine, et c’en est vraiment un, est installé dans un ancien monastère qui domine la mer ionienne. La table doublement étoilée, Principe Cerami, est ouverte seulement le soir et uniquement sur réservation. Le dress-code est imposé, il faut être « distingué et élégant », veste obligatoire pour les messieurs, par quarante degrés on vous fait grâce de la cravate. Nous avions donc prévu une veste entre les tongs et les maillots de bain, ces dress-codes sont toujours aussi amusants et désuets ! Il y avait ce soir-là des Japonais, des Italiens du nord, des Anglais, et nous : on imagine comment chacun peut bien interpréter avec sa culture l’impérieux « distingué et élégant », et cela donnait effectivement un drôle de mélange. Nous avons très vite tombé la veste sans demander l’autorisation à la maîtresse de maison car il n’y en avait pas ! Ouf...

San Domenico (12) San Domenico (10) San Domenico (8)

Le Chef Massimo Mantaro veut marier grande cuisine et cuisine sicilienne, en fait un peu comme Pino Cuttaia à La Madia mais ce dernier nous a plus convaincu par ses recherches et sa créativité. Et pourtant c’est bien le Chef du palace qui a reçu en 2011 le prix de la meilleure révélation culinaire et en 2012 la deuxième étoile. Nous sommes sceptiques, par contre nous ne pouvons que saluer le parcours d’un homme entré ici en 1991 comme simple commis ! Malheureusemet nous ne pourrons pas lui dire, il ne viendra jamais en salle…
Il faut traverser une cour d’honneur, des halls d’accueil grands comme des gares, un patio sublime où les gens avaient l’air de tellement s’ennuyer, des couloirs sans fin avant d’arriver sur la très jolie terrasse où le restaurant prend ses quartiers d’été. La vue est vraiment belle, la mer encore vraiment bleue alors que le soleil se couche et les nappes vraiment blanches. Même pas quinze privilégiés le soir où nous y étions, il faut dire que les prix peuvent faire peur après quinze jours d’auberges de montagne et de trattoria de bord de mer.

San Domenico (4) San Domenico (6) San Domenico (1)

Un menu raconte les créations du passé, un autre celles d’aujourd’hui, en Italie la liberté est grande à table et personne ne vous oblige à prendre le même menu pour tous les convives. Ce sera donc chacun le sien. Il est très étonnant de voir des huîtres de France alors que la Sicile est entourée de tant de mers mais la vie de palace exige sans doute un minimum de snobisme et tant pis pour les locavores. Pas grand-chose à dire en fait sur cette cuisine ! C’est une cuisine propre, bien faite, sans erreur technique, les produits sont beaux et bons, les crevettes rouges de Mazara (petit port de pêche à vingt kilomètres de Marsala) en sont un bel exemple. Mais voilà il n’y a pas d’effet wahou-wahou, ni même d’effet wahou tout court et pourtant à cent-cinquante euros par personne l'assiette est ennuyeuse.

Chariot de fromages (1) Chariot de fromages Mignardises (1)

Les fromages d’Italie, trois cents fromages du nord au sud de la botte réussiront eux à secouer la tiède torpeur du palace. Le Ragusano est le plus ancien des fromages siciliens, on retrouve sa trace au XIVe siècle, c’est un fromage de vache à la croûte brune après quelques mois d’affinage, sa chair est blanche et délicate mais puissante. Le Blu del Monviso, un bleu du Piémont, est un fromage à pâte molle, crémeux, onctueux, doux mais intense. Le Talaggio a des parfums de foin et de fleurs des montagnes et nous découvrons qu’il n’y a pas que le gorgonzola et le grana panado qui sont produits dans cette vallée. Le Tuma de Palerme est un fromage de brebis qui avait échappé à notre vigilance lors de notre séjour dans cette ville ! On a oublié les autres mais on n’oubliera pas ce chariot de fromages !
Pas facile de faire des photos quand la nuit tombe sur la terrasse du palace, les grands lampadaires ont refusé de s’allumer, créant un mouvement de panique et de palabres intenses entre la salle et les services techniques…

Principe Cerami (6) Taormine (2) Taormine (1)

MIAM seulement pour cette table qui mériterait qu’on la réveille parce que les histoires de princesses qui dorment à jamais ce n’est que dans les livres pour enfants… il fait quoi là le prince charmant en cuisine ? Il ne pourra pas toujours compter sur les fromages siciliens...
 

Le menu Il était une fois... Principe Cerami (145 €) :

  • Soupe de cresson, crevettes rouges grillées de Mazara, huitres Fine de Claire, coriandre fraîche
  • Spaghetti artisanaux Vicidomini à la Norma, queues de crevettes crues et cuites de Mazara
  • Merlu cuit au bain-marie à l'huile d'oisive et au citron, tomates Date fumées, feuilles de courgettes sautées et légèrement épicées
  • Un voyage au chocolat : cannolo, cassata, sfinge, cassata cuite

Le menu Principe Cerami... L'histoire continue... (155 €) :

  • Soupe de cresson, crevettes rouges grillées de Mazara, huitres Fine de Claire, coriandre fraîche
  • Pâtes artisanales "Mezzi Paccheri", rougets, fenouil sauvage, pignons de pin et raisins
  • Anchois fourrés au fromage Primo Sale, frites, blettes sautées à l'ail, avocat au vinaigre de pomme
  • Assiette de fromages italiens
  • Le cappuccino d'Adriano

Amuse bouche (1) Soupe de cresson, crevettes rouges grillées de Mazara, huitres Fine de Claire, coriandre fraîche (1) Spaghetti artisanaux Vicidomini à la Norma, queues de crevette crues et cuites de Mazara Pâtes artisanales _Mezzi Paccheri_, rougets, fenouil sauvage, pignons de pin et raisins Merlu cuit au bain-marie à l'huile d'oisive et au citron, tomates Date fumées, feuilles de courgettes sautées et légèrement épicées (1) Anchois fourrés au fromage Primo Sale, frites, blettes sautées à l'ail, avocat au vinaigre de pomme Assiette de fromages italiens Un voyage au chocolat - cannolo, cassata, sfinge, cassata cuite (1) La cappuccino d'Adriano (1)

 

               Les pains                             Focaccia et gressin               L'addition (2) : 362.50 €

Principe Cerami (4) Amuse bouche Principe Cerami (2)

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous, à la fin du billet :-)

 


Principe Cerami - San Domenico Palace Hotel

5 Piazza San Domenico, 98039 Taormine

Téléphone : +39 0942 613 111 - www.san-domenico-palace.com

Ouvert au dîner du mardi au dimanche

Principe Cerami