© Gründ (1) © Gründ (2) © Gründ (8)

Il y a des livres et puis il y a ce livre. Il y a des auteurs et puis il y a cette auteure.
Commençons par elle. Elle est une personne rare, une belle personne. Derrière les rires et les embrassades franches, derrière les envolées verbales, « ce gâteau, c’est le meilleur du monde, de toute ma vie et de celle des sept générations à venir », il y a une retenue cachée, une finesse d’esprit, une sensibilité à fleur de peau, une capacité à s’émerveiller, un amour des gens, une écoute de l’autre, une envie de découvrir, une envie de partager. C’est ce que l’on apprécie chez Annabelle Schachmes quand on a la chance d'être ses amis. Ses photos, elle est aussi et peut-être d’abord photographe, ses photos pour qui sait les regarder disent tout cela. Elle nous avait amusés avec son We love street food, là elle nous fait succomber, nous émeut  et on ne résiste pas.  

© Gründ (6) © Gründ (5) © Gründ (11)

Aujourd’hui sort son dernier livre, La cuisine juive. Nous n’y connaissons pas grand-chose en la matière et depuis quelques jours que nous le parcourons, le picorons, le dévorons, nous apprenons. Nous n’apprenons  pas seulement à faire des cornichons malossols, des boulettes, des borscht, des sabikh, des pastramis, des bomboloni, des strudels ou une des cent soixante recettes. Nous apprenons et découvrons une culture, une histoire. Le partage est la clé de ce livre. Annabelle nous emmène avec elle à travers le monde, de Jérusalem à New York, de Paris à Tunis, de Cracovie à Brooklyn, de Tel Aviv à Paris… On croise Mamie Broulette et ses boulettes, la maman de l’amie Kasia et son cheesecake polonais, Madame Bouskila et d’autres boulettes, au citron cette fois, Déborah qui non seulement a une Librairie Gourmande mais connaît aussi une incroyable recette de gâteau au chocolat, une autre Débo et Philippe et leur recette de pastrami, Yariv et le jachnun, Ayoub et le kaki… et tant d’autres encore.

© Gründ (14) © Gründ (12) © Gründ (16)

Annabelle Schachmes en a fait un livre de famille, comme un cahier annoté que l’on transmet à la génération suivante et qui plus il vieillit, plus il se charge d’émotion. Comme c’est une artiste elle en fait un bel ouvrage, comme elle est généreuse elle le partage avec tout le monde. Ce livre de cuisine est plus que cela, c’est un roman de cuisine, un roman d’amour. 

© Gründ (4) © Gründ (9) © Gründ (7)

 

La cuisine juive - Textes et photographies : Annabelle Schachmes - Préface : Amanda Sthers - Gründ, 29.95 €, Imprimé en France. Parution le 5 novembre 2015. Disponible également en ebook à 15.99 €.

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous