Poêlée de champignons sauvages, oeuf poché et copeaux de noix de coco fraîche Caille rôtie en crapaudine, pommes farcies au lard fumé, jus corsé Gâteau au chocolat noir et amande, figues fraîches et crème légère à la vanille de Bourbon (1)

Encore une table dans le dixième arrondissement de Paris et ce n’est pas fini. D’abord parce que c’est notre nouveau village et ensuite et peut-être surtout car cet arrondissement n’en finit pas d’inventer de nouvelles tables.
Voici le Bistro (sans T) Paradis, rue de Paradis, dans le prolongement de la rue de la Fidélité… C’est un bel écrin de bois blond, tout en longueur. Nous y étions la semaine d’ouverture et il faut pardonner un service tellement empressé qu’il en était pressant. Ce doit être parfait le midi quand les agendas bousculent et contraignent, mais le soir on a envie de lâcher prise et de ralentir les rythmes, c’est d’ailleurs pour cela qu’on évite les tables multi-services et en tous les cas jamais le premier service. Saluons cependant son enthousiasme sincère qui lui a fait présenter le Chef comme un ancien du Violon d’Ingres, la table étoilée de Constant. En fait Alexandre Furtado est bien un ancien de chez Constant, mais du Café Constant. Peu importe d’ailleurs !

Bistro Paradis (2) Bistro Paradis (3) Bistro Paradis (5)

La cuisine est une cuisine fine de bistrot et on a pris du plaisir à la découvrir. On a aimé les pieds de mouton si peu servis dans les restaurants, comme si ce champignon n’était pas assez noble ou pas assez exotique et pourtant sa texture et son parfum sont très intéressants. L’œuf poché nous repose de l’œuf parfait, merci ! Le Chef aux origines brésiliennes les associent à la noix de coco fraîche que l’on aurait préférée torréfiée pour plus de parfum, quitte à essayer, autant aller au bout de cette belle idée. Le tartare de saumon et bar a des goûts de l’Asie et sa fraîcheur donne envie de se retrouver en été. Le pressé de porc est à l’évidence maîtrisé mais la rareté du jus (excellent) en fait un plat trop sec, on a aimé retrouver la farofa, la semoule de manioc frite. La caille en crapaudine est un coup de cœur et les pommes au lard fumé sont un concentré de très bon. Pourquoi ne retrouve-t-on pas cet oiseau plus souvent sur les tables ? Bien cuit, c’est une chair délicate qu’un jus corsé peut révéler, c’était dans les années 80 un plat de fête servi sur « son canapé », parions qu’il le redeviendra, la gastronomie comme la mode est un éternel balancier.
Les  desserts ne déçoivent pas bien au contraire et le flan de coco nous a replongé en un instant dans le Minas Gerais, et tout à coup une folle envie de retourner au Brésil.
MIAM pour cette belle table pleine de promesses gourmandes. On peut regretter l’absence d’un menu, ce qui peut faire monter l’addition…

Nous avons choisi à la carte :

  • Tartare de saumon et bar aromatisé à la citronnelle, au gingembre et zeste de combava
  • Poêlée de champignons sauvages, oeuf poché et copeaux de noix de coco fraîche
  • Pressé de porc, farofa de banane, fine purée de patate douce à l'huile de truffe
  • Caille rôtie en crapaudine, pommes farcies au lard fumé, jus corsé     => Notre coup de coeur
  • Gâteau au chocolat noir et amande, figues fraîches et crème légère à la vanille de Bourbon
  • Pudim au lait de coco, billes de potiron confites aux épices, tuile à la noix de coco

Tartare de saumon et bar aromatisé à la citronnelle, au gingembre et zeste de combava Poêlée de champignons sauvages, oeuf poché et copeaux de noix de coco fraîche (1) Pressé de porc, farofa de banane, fine purée de patate douce à l'huile de truffe (2) Caille rôtie en crapaudine, pommes farcies au lard fumé, jus corsé (2) Gâteau au chocolat noir et amande, figues fraîches et crème légère à la vanille de Bourbon Pudim au lait de coco, billes de potiron confites aux épices, tuile à la noix de coco (1)

 

                Le pain     Mâcon Bussières Domaine de la Sarazinière 2014  L'addition (2) : 119.50 €

Bistro Paradis (6) Mâcon Bussières Domaine de la Sarazinière 2014 (1) Bistro Paradis

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous, à la fin du billet :-)

 


Bistro Paradis

55 rue de Paradis, 75010 Paris - Téléphone : 01 42 26 59 93

Métro : Poissonnière, Cadet - bistroparadis.fr

Ouvert du mardi au samedi de 12:00 à 14:30 et de 19:00 à 22:30

Bistro Paradis (7) 55 rue de Paradis