Burrata à la truffe - Betterave - Raisin (1) Gnocchi - Champignons de Paris - Sauce citron - Parmesan (1) Saint Jacques de la baie de Quiberon - Céleri rave - Romanesco

Mamagoto n’a rien à voir avec une Mama du Gotha mais plus à voir avec la « dînette » en japonais. Jolie cantine qui puise dans la cuisine française et les beaux produits de terroir son inspiration et la fusionne (ou pas) avec la cuisine des izakayas (voir notre billet sur Itaru Honten à Kanazawa). Mamagoto a ouvert ses portes en lieu et place de Playtime pas loin de la Gare de l’Est, voilà déjà un an, on ne pourra pas dire qu’on court après le scoop et c’est assez reposant !
Nous avions découvert le Chef Koji Tsuchiya alors qu’il était aux commandes des cuisines de Jour de Fête, après être passé à L’Astrance. Le service est vif et chaleureux et  Guillaume Cazier se fera un plaisir de vous raconter de belles histoires de petites assiettes et de belles bouteilles à l’image du pinot noir du Domaine de la Cadette issus du territoire bourguignon, le bio a ici du bon ! 

Mamagoto (1) Mamagoto (7) Mamagoto (4)

Vous aurez le choix entre des petites assiettes et des plats à partager comme un bœuf maturé de Galice le soir où nous y étions mais encore fallait-il être d’accord sur la cuisson ; le partage à table n’est pas aussi évident…
Peu importe, le jambon de truie basque fait une bien belle entrée en matière, assiette généreuse et belle association avec le Bourgogne. La burrata à la truffe n’a rien de vulgaire et les parfums sont discrets, le Chef n’a pas recours à l’huile de truffe pour en mettre plein les narines et c’est tant mieux.
Il n’a pas peur de bousculer notre tradition de Noël, oubliez la figue et les fruits rouges avec le foie gras. Ici c’est le maïs et le kaki, comme compotés qui affolent nos repères. Oublions les gnocchis aux truffes qui envahissent Instagram dans un réflexe de mimétisme blogueux pour en découvrir des simples, presque monochrome blanc, c’est doux et terreux comme un champignon de Paris craquant et aussi un peu acide : c’est bien simple on a failli commander une deuxième assiette. Le cabillaud façon koulibiac ne laissera pas un grand souvenir, pas à la hauteur du reste, tristounet avec son feuilleté qui ne croustille plus, alors que les Saint-Jacques de Bretagne ravissent, belles et fières dans leur coquille, rendant le céleri rave joyeux et goûteux !

Mamagoto (2) Mamagoto (3) Mamagoto (6)

La poitrine de cochon est grasse comme doit l’être celle d’un cochon qui se respecte, le gras c’est bon quand c’est du bon gras, les topinambours impossibles à éplucher sont fondants et les noisettes croquantes, le jeu de textures est simple mais efficace.
Si le millefeuille ne nous fait pas bondir au plafond de cette jolie salle, la tome au lait cru de vache du Jura est une belle découverte. Affinée dans les caves d’un ancien fort militaire, cette tome est un fromage à pâte pressée non cuite. La croûte, que l’on finira presque concentre des parfums de fruit et d’épicéa. Regardez comme elle prend sa place, repoussant la pâte vers le cœur, dessinant des arabesques jolies, c’est peut-être à cause d’elle que le millefeuille a paru bien pâlot…  
Si les plats sont un peu inégaux, il n’en demeure pas moins que dîner dans cet izakaya du dixième est un bien joli moment et comme il y a encore des vins à découvrir, on y reviendra avec envie et MIAM.  

 

Nous avons choisi à la carte :

  • Jambon de truie basque
  • Foie gras - Maïs - Kaki
  • Burrata à la truffe - Betterave - Raisin
  • Gnocchi - Champignons de Paris - Sauce citron - Parmesan
  • Cabillaud en feuilleté
  • Poitrine de cochon - Topinambour - Noisette
  • Saint Jacques de la baie de Quiberon - Céleri rave - Romanesco
  • Tome du Fort Saint-Antoine - Cerise
  • Millefeuille - Poire

Jambon de truie basque Foie gras - Maïs - Kaki (1) Burrata à la truffe - Betterave - Raisin Gnocchi - Champignons de Paris - Sauce citron - Parmesan Cabillaud en feuilleté Poitrine de cochon - Topinambour - Noisette (3) Saint Jacques de la baie de Quiberon - Céleri rave - Romanesco (2) Tome du Fort Saint-Antoine - Cerise Millefeuille - Poire

 

                 Le pain                     Bourgogne Champs Cadet 2015           L'addition (2) : 151 €

Mamagoto (8) Bourgogne Champs Cadet 2015 Mamagoto (10)

 

Vous aimez ? Vous avez envie de partager avec vos amis ?... Dîtes-le... C'est juste en dessous, à la fin du billet :-)

 


Mamagoto

5 rue des Petits Hôtels, 75010 Paris - Téléphone : 01 44 79 03 98

Métro : Gare de l'Est - www.mamagoto.fr

Ouvert du mardi au samedi de 12:00 à 14:30 et de 20:00 à 23:00 (sans interruption le samedi)

5 rue des Petits Hôtels Mamagoto (11)