Comme chaque année, on ne faillit pas à la tradition et on vous révèle vos douze tables préférées en 2016. Sur quel(s) critère(s) nous demanderez-vous ? Un seul critère simple : le nombre  de « J'aime » sur Facebook. Ce classement est donc tout à fait subjectif mais présente une belle diversité de tables et de Chefs. On y retrouve des tables étoilées certes mais aussi des tables simples que vous avez aimées, des Chefs très présents sur les réseaux sociaux ou plus largement médiatisés et des Chefs inconnus du grand public mais qui ont su créer une communauté de gourmands sans pour autant être des geeks ! En ce qui nous concerne nous vous avons déjà donné nos douze plats de minuit ici. Bonne lecture et bon appétit bien sûr...

Voici le Top 12 2016 :

1. Rouge Barre - Lille : Avec le Chef Steven Ramon, c'est top !...

Saint-Jacques - Panais- Pignons Veau - Céleri - Livèche (2) Chocolat - Chocolat - Chocolat (2)

Et voilà Top Chef redémarre pour la septième saison ! Que devient-on quand on a quitté les plateaux et la gloire médiatique qui risque de brûler les ailes des Icare en toque ? Certains disparaissent à jamais, broyés comme des Loana imprudentes et d’autres en revanche continuent avec talent et professionnalisme... Lire la suite

2. La Table du Colombier - Château de Courban : Le dictionnaire amoureux de la cuisine française par Takashi Kinoshita...

Soba maison à la farine de sarrasin de Bussy, morilles , fleur de moutarde, pop corn de sarrasin, bouillon de bonite Bœuf Charolais Entremet Fraise, crème pâtissière, diplomate, sorbet fraise (3)

Il faut être fou ou amoureux ou passionné ou viscéralement entrepreneur pour imaginer en 1998 faire naître à Courban ce qui sera dix-huit ans plus tard un hôtel de charme et une table de plus en plus remarquée, y compris par Alain Ducasse. Ainsi naissent les belles histoires, en 1998 Pierre Vandendriessche découvre le Château de Courban détruit sous la révolution... LIre la suite

3. Hélène Darroze au Maria Cristina - San Sebastian : les pintxos dans les étoiles...

Croqueta de boquerones Thon et gaspacho (10) Fraises ciflorette, chantilly wasabi (10)

San Sebastian est connu pour son incroyable offre gastronomique, nous avions tant aimé Berasategui qui avec Arzak sont des références pour Hélène Darroze. On dit qu’il y a ici plus de restaurants étoilés par habitant que partout ailleurs dans le monde, même à Tokyo, et voici la Cheffe Darroze qui en apporte trois de plus, une pour son restaurant parisien, rue D'Assas, Paris, où nous l’avons rencontrée pour découvrir en avant-première sa collaboration gastronomique avec le Maria Cristina et deux pour sa table londonienne, Hélène Darroze at The Connaught, sans parler de son titre de Meilleure Femme Chef du Monde par le 50 Best Restaurants... Lire la suite 

4. Le dîner à quatre mains de Stéphanie Le Quellec et Christian Bacquié au Prince de Galles... 

Noix de Saint-Jacques (2) Oeuf frais des fermes d'Ile de France Vanille d'origine (2)

 Nous n’acceptons pas beaucoup d’invitations mais lorsque Stéphanie Le Quellec vous dit que cela lui fait plaisir de vous recevoir car nous avons été parmi les premiers à dire tout le bien qu’on pense de sa cuisine et de son talent, pourquoi refuser ? Comment refuser ?
D’autant qu’elle proposait ce soir-là, au Prince de Galles, un quatre-mains avec un Chef que nous ne connaissions pas mais dont nous avions très envie de découvrir la cuisine. Christophe Bacquié est meilleur ouvrier de France depuis 2004, doublement étoilé depuis 2010 pour sa table éponyme installée au cœur de l’Hôtel du Castelet en Provence... Lire la suite

5. Fraîche - Paris 10 : Depardieu et Boivin dans leur meilleur rôle...

Ravioles de Royans, tombée d'épinards et jambon de pays (1) Filet de bar rôti, courge en deux façons et jus de veau aux champignons (3) Pur chocolat Illanka, croustillant grué et sorbet cacao (2)

Nous avions connu à cette même adresse du dixième populaire Youpi & Voilà. C’était devenu notre cantine du midi, pas une cantine de blog, une vraie cantine de travail… Quand Patrice Gelbart avait décidé de partir pour d’autres aventures, nous étions bien désemparés avec les copains et les copines avec qui on mange à la cantine. Le nom Fraîche, en lettres blanches sur le rideau métallique noir nous avait fait redouter un restau-concept, ouf il n’en était rien... Lire la suite

6. Restaurant Lucas Carton - Paris 8 : Julien Dumas fait un carton...

Chou-fleur croustillant Sarrasin, merlan croustillant (3) Carré chocolat (2)

Nous voici dans un lieu historique de la gastronomie française et nous sommes admiratifs du jeune Chef Julien Dumas qui s’est installé ici, sans peur mais avec humilité pour écrire une nouvelle page. Nous avions raconté dans un précédent billet que c’est ici que nous avions découvert la cuisine de Monsieur Senderens, et nous avions applaudi. Nous n’avions pas été convaincus et il faut le dire plutôt déçus par un deuxième dîner sous la direction de Jérôme Banctel et nous avions décidé d’oublier ce lieu mythique. Mais voilà que des photos de chou-fleur diffusées sur les réseaux sociaux nous ont convaincus de revenir... Lire la suite

7. Bekseju Village - Paris 13 : Un bistrot coréen ? Eh bien c'est très bien...

Haemul Pajeon (1) Naengchae Jokbal Doubouchaeso Bokkeum (3)

Nous connaissons relativement bien la cuisine japonaise pour avoir séjourné quelques temps au Japon, quelque peu celle de la Chine aussi, mais nous sommes totalement novices en ce qui concerne la cuisine coréenne. Et comme c'est l'année de la Corée en France, voilà deux bonnes raisons pour se rendre au Bekseju Village, une maison d'alcool, communément appelée sul sip en Corée. Elle est située près des Gobelins dans le treizième arrondissement de Paris... Lire la suite

8. Le Comptoir Iodé - Paris 10 : Un petit coin de Paradis...

Accras de morue (1) Moules de Bouchot à la crème (1) Bulots, mayonnaise maison (1)

Voilà une table que nous adorons, nous y allons souvent et pas seulement en raison de sa proximité et... nous n’en avons jamais parlé ! Comme si on voulait se garder un peu d’intimité gastronomique, comme on protège un coin à champignons. Mais là ça suffit, il est temps de partager... Lire la suite

9. The Greenhouse - Londres : Arnaud Bignon ou l'élégance d'un Chef...

Dorset Crab (2) Native lobster (1) Truffe d'Alba

Arnaud Bignon a l’élégance d’un lord qui reçoit dans le « so chic » quartier de Mayfair à Londres. Pas de manoir ici mais une cour plantée et discrète avec des bancs de jardin en teck et des évocations de l’Asie. En ce début d’automne les lierres et les buis s’imposent mais les bambous dominent, ici ou là  les cyclamens percent. Au bout de l’allée, éclairée comme une piste de décollage, on a l’impression d’entrer dans une serre installée au rez-de-chaussée d’un bâtiment de briques rouges... Lire la suite

10. Maison Rostang - Paris 17 : La mélodie des tables heureuses...

L'araignée de mer et le caviar (2) Le filet de Saint-Pierre et le fenouil La fraise et le basilic (1)

La Maison Rostang est de ces maisons rassurantes quand tout s’agite autour de vous, sans être pour autant une maison figée dans le temps ! D’ailleurs comment pourrait-il en être autrement quand son fondateur, le Chef Michel Rostang, aime les artistes comme Arman et offre à ses hôtes le privilège de s’attabler avec un violon d’Arman, une splendide pièce de la série Les colères, un violon détruit et recollé. Ce sera bien la seule colère de la soirée... Lire la suite

11. Les Bacchanales - Vence : Christophe Dufau pour de vrai...

Autour de l'anchois (1) Rouget barbet, bourrache, févettes Rhubarbe, yaourt, vinaigre

Le dimanche de Pâques est une bonne journée pour découvrir la Chapelle du Rosaire, plus connue sous son nom d’artiste, la Chapelle Matisse, mais savez-vous qu’en quelques pas vous serez chez Christophe Dufau ? Aussi laissons-là les nourritures spirituelles pour nous intéresser à celles terrestres et gourmandes… Lire la suite

12. Un nouvel écrin pour la cuisine de Denny Imbroisi chez IDA...

Spaghettoni alla Carbonara, jaune d’œuf coulant, sauce guanciale Bucatini all'Amatriciana Tiramisu, figue, amarena, crème mascarpone Disaronno, brisures d’amaretti

Alors que l’été semble vouloir nous quitter, dîner chez Denny Imbroisi est une belle façon de le retenir et de prolonger l’esprit des vacances. D’autant plus que la saison redémarre avec un nouvel écrin pour sa cuisine. La salle des débuts, d’inspiration trattoria et à la décoration contrainte par le poids des investissements a laissé la place à une salle chic, d’inspiration Riviera. Denny a fait appel au  bureau d’études Polyèdre d’Emilie Pineau-Valencienne, interior designer et Eric Douetté, architecte d’intérieur diplômé de l’école Boulle... Lire la suite

Bonne année gourmande à tous !