27 janvier 2012

Le Baratin - Paris 20

Il faut aller un peu loin dans le vingtième mais cela vaut la peine ! Accueil surprenant par un monsieur peu aimable mais un service parfait et même le sourire de la divine Chef, on préfère dire Cuisinière. Il y a beaucoup de noblesse et de chaleur dans ce mot, comme dans la cuisine du Baratin. La tête de veau réussit à fondre et à croustiller, les langues d'oursin caressent le blanc nacré des Saint-Jacques, presque érotique. Les viandes sont sublimes, les cuissons qu'on imagine longues donnent de la tendresse, on a envie de serrer... [Lire la suite]