25 novembre 2013

il Vino - Paris 7 : Oui, les deux yeux fermés…

Evidemment nous pourrions écrire comme beaucoup « Il vino veritas » mais comme dirait Cyrano de Bergerac dans la tirade des nez « Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... oh ! Dieu !... bien des choses en somme... En variant le ton, — par exemple, tenez : … », oui par exemple « il Vino la classe » ou aussi  « il Vino gracias ».La classe c’est celle d’Enrico Bernardo dont vous nous avions déjà parlé lors de notre découverte de Goust, son autre restaurant parisien. Ce meilleur... [Lire la suite]