14 décembre 2012

Toyo - Paris 6 : comme un voyage sur la lune...

Lundi soir chez Toyo c’est comme un voyage sur la lune, beau, déstabilisant  et cher à la fois. Toyo ? Pardon, Toyomitsu Nakayama qui fut jadis pendant sept ans le cuisinier personnel du couturier Kenzo et qui voilà bientôt trois ans a ouvert sa table au quidam pour peu qu’il soit un peu fortuné. Il porte ce titre comme une médaille, une étoile ou qui sait peut-être comme sa croix… il semble pour toujours l’ancien cuisinier de Kenzo. C’est le Chef ou plutôt son portrait peint par Kenzo qui vous accueille, un... [Lire la suite]

13 novembre 2012

Abri - Paris 10 : Fooding d'Amour 2013 ! Love is in the air...

Attention Mesdames et Messieurs les Gastronomes, voici un OVNI des cuisines, soyez les bienvenus dans la maison du Chef Katsuaki Okiyama  et de sa Seconde Haruka Casters, soyez les bienvenus à l’Abri. Ouvert au retour des vacances, il n’y a pas encore d’enseigne dehors, juste un petit papier accroché à une étagère mais il est déjà prudent de réserver d’autant que nous sommes là dans un pocket-restaurant, un peu plus de vingt chaises pour écoliers sages prêts à écouter le maître et la maîtresse qui officient sur l’estrade. Il... [Lire la suite]
07 novembre 2012

Vivant - Paris 10 : La vie selon Sota... et Pierre Jancou

Nous voici chez Vivant, chez Pierre Jancou, l’ami de Marie Claire désormais. Nous avions résisté jusqu’alors tant nous n’avions pas aimé, seuls contre tous, Racines dirigé jusqu’en 2009 par ce gastro-entrepreneur passionné de vins naturels, mauvais souvenir d’un dîner certes bon mais entassés, la joue collée contre la vitre froide, impossible de profiter du panorama du passage, et le portefeuille très allégé en sortant. Mais le verbe haut de Pierre Jancou, remettant un patron de presse à sa place, celle d’un client comme un autre... [Lire la suite]
03 novembre 2012

Sola par Hiroki. Y - Paris 5 : Comme un haïku...

Hiroki Yoshitake cuisine comme Basho écrivait des haikus, ces tout petits poèmes, concentrés d’émotion, qui en disent plus en  dix-sept syllabes qu’une bibliothèque savante : Tous les mouvementsdu cœurdans le frisson du saule Basho (1644-1694) Gardons nous de toute prétention mais tentons d'en écrire un, hommage maladroit en forme de clin d’œil à un grand Maître du Haïku et à un grand Maître de la création gastronomique et  puis Sola est le ciel et non le saule : Tous les mouvementsdu cœurdans la passion... [Lire la suite]
24 septembre 2012

Abri - Paris 10 : coup de foudre pour un Ovni Gastronomique

Attention Mesdames et Messieurs les Gastronomes, voici un OVNI des cuisines, soyez les bienvenus dans la maison du Chef Katsuaki Okiyama  et de sa Seconde Haruka Casters, soyez les bienvenus à l’Abri. Ouvert au retour des vacances, il n’y a pas encore d’enseigne dehors, juste un petit papier accroché à une étagère mais il est déjà prudent de réserver d’autant que nous sommes là dans un pocket-restaurant, un peu plus de vingt chaises pour écoliers sages prêts à écouter le maître et la maîtresse qui officient sur l’estrade. Il... [Lire la suite]
04 juin 2012

Teppanyaki Kagayaki - Paris 3

Oubliez vos sushis et découvrez ou redécouvrez le teppanyaki , une cuisine japonaise peu populaire mais étonnante. Combien sont-ils à Paris ? Une dizaine ? Teppanyaki, littéralement, cela veut dire « grillé sur une plaque en fer » et voici une adresse parisienne comme on les aime.Ne bloquez pas sur la devanture qui ne donne pas envie, ne bloquez pas sur la décoration, cela n’est pas important ici, ce qui compte c’est l’expérience du Chef… Et si vous voulez dîner à la table du chef Sasaki, il vaut mieux réserver,... [Lire la suite]
02 mai 2012

Jour de Fête - Paris 18

Une naissance, cela se fête : notre premier Miam Miam, franc, massif, sans aucune hésitation, sans chipoter. Et pourtant ce n’était pas gagné : il faut une bonne dose d’inconscience ou de courage pour appeler son restaurant « Jour de Fête ». C’est un peu comme appeler  son enfant Belle ou Ange, une promesse si forte qu’elle peut décevoir… Aucune déception ici !  Le trio détonnant Mimi, Bûche et Koji (on dirait le titre d’un conte pour enfants) a eu raison d’être courageux ou inconscient.Il faut aller... [Lire la suite]