11 février 2017

Bravo à Kei Kobayashi, Christophe Pelé & Antoine Pétrus, Hubert Duchenne... et tous les autres aussi !

Jeudi, le Michelin créait l'évènement comme chaque année avec ces chefs heureux, rassurés, confortés mais aussi déçus, très déçus et aussi en colère. Amusant de voir que le guide rouge dont beaucoup aiment annoncer la disparition donne toujours le la de la gastronomie. Bibendum reste la référence, n'en déplaise aux adorateurs du 50 Best. Évidemment nous sommes déçus pour des Chefs que nous apprécions et qui n'ont pas été repérés cette année par l'inspecteur. Nous pensons à Stéphane Pitré, Takashi Kinoshita,... [Lire la suite]

31 octobre 2016

The Greenhouse - Londres : Arnaud Bignon ou l'élégance d'un Chef...

Arnaud Bignon a l’élégance d’un lord qui reçoit dans le « so chic » quartier de Mayfair à Londres. Pas de manoir ici mais une cour plantée et discrète avec des bancs de jardin en teck et des évocations de l’Asie. En ce début d’automne les lierres et les buis s’imposent mais les bambous dominent, ici ou là  les cyclamens percent. Au bout de l’allée, éclairée comme une piste de décollage, on a l’impression d’entrer dans une serre installée au rez-de-chaussée d’un bâtiment de briques rouges.Ne levez pas les yeux au... [Lire la suite]
22 octobre 2016

San - Bruxelles : Une cuillère de Sang-Hoon Degeimbre...

Voilà déjà un an que le Chef doublement étoilé Sang-Hoon Degeimbre a posé ses bols et ses cuillères à Bruxelles. Né en Corée où on utilise tout autant les baguettes que la cuillère, le Chef a eu cette idée étonnante de nous faire manger tout un repas à la cuillère, y compris le faisan à la Brabançonne ! Tout ceci n’a jamais failli exister puisque que le Chef, adopté avec son frère par une famille belge, a commencé par des études de pharmacie avant de se rendre compte que l’hôtellerie, la restauration et la sommellerie le... [Lire la suite]
02 juillet 2016

Maison Rostang - Paris 17 : La mélodie des tables heureuses…

La Maison Rostang est de ces maisons rassurantes quand tout s’agite autour de vous, sans être pour autant une maison figée dans le temps ! D’ailleurs comment pourrait-il en être autrement quand son fondateur, le Chef Michel Rostang, aime les artistes comme Arman et offre à ses hôtes le privilège de s’attabler avec un violon d’Arman, une splendide pièce de la série Les colères, un violon détruit et recollé. Ce sera bien la seule colère de la soirée...Comment pourrait-il en être autrement quand ce Chef qui a ouvert sa première table... [Lire la suite]
02 juin 2016

Hélène Darroze au Maria Cristina - San Sebastian : les pintxos dans les étoiles…

Dans quelques jours, le 8 juin, ceux qui auront la chance d’être à San Sebastian, capitale européenne de la culture 2016, auront aussi la chance de découvrir ou redécouvrir la cuisine d’Hélène Darroze. Les connaisseurs diront « mais non elle est à Paris et Londres » ; oui mais elle sera aussi à la tête d’un « summer-restaurant » et prendra donc ses quartiers d’été au sein du magnifique Hôtel Maria Cristina, un « Luxury Collection Hotel », la marque « so chic » du groupe Starwood Hotels and... [Lire la suite]
14 avril 2016

Le dîner à quatre mains de Stéphanie Le Quellec et Christophe Bacquié au Prince de Galles...

Nous n’acceptons pas beaucoup d’invitations mais lorsque Stéphanie Le Quellec vous dit que cela lui fait plaisir de vous recevoir car nous avons été parmi les premiers à dire tout le bien qu’on pense de sa cuisine et de son talent, pourquoi refuser ? Comment refuser ? D’autant qu’elle proposait ce soir-là, au Prince de Galles, un quatre-mains avec un Chef que nous ne connaissions pas mais dont nous avions très envie de découvrir la cuisine. Christophe Bacquié est meilleur ouvrier de France depuis 2004, doublement étoilé... [Lire la suite]

17 janvier 2016

Moments - Barcelone : Merci pour ce moment...

On poursuit ce début d’année avec notre dernière table de 2015, une table barcelonaise de par son implantation mais peut-être plus une table internationale, « globale » comme on dit aujourd’hui en ayant l’air important. Globale donc de par son menu, son ambiance, sa cuisine, mais il faut dire que nous sommes au Mandarin Oriental sur le Passeig de Gràcia. On dit que Cécilia Bartoli aime séjourner ici, alors si on le dit…Il n’y a rien à redire, si ce n’est le prix car à force de se nourrir de croquettes de jamon on finit... [Lire la suite]
02 décembre 2015

Le Clarence - Paris 8 : On dirait qu’on serait dans un château…

En arrivant ici, nous ne sommes plus à Paris, encore moins dans le Triangle d’Or. En clignant un peu des yeux on est dans le Bordelais aristocrate, au milieu des vignes de Château Haut-Brion et on se souvient des belles histoires que nous avait racontées Antoine Pétrus, meilleur sommelier de France, alors Directeur de salle chez Lasserre, au sujet d’un Haut-Brion 1970. Tout a commencé en 1855 et ce premier grand cru classé…En entrant ici on remercie le Prince Robert de Luxembourg (oui, oui, on est chez lui…) d’avoir pavoisé... [Lire la suite]
20 novembre 2015

Prix Collet du livre de Chef 2015 - Episode #10 : Romain Meder, Alain Ducasse au Plaza Athénée

Pour le dixième et dernier dîner de la troisième saison du Prix Collet du livre de Chef, c'est Alain Ducasse et Romain Meder, Chef au Plaza Athénée qui présentent Naturalité chez Alain Ducasse Edition. Ce livre met à l'honneur la cuisine du Plaza Athénée autour de la trilogie poissons-légumes-céréales. A l'issue du dîner, le jury devra choisir le gagnant de la nouvelle saison ; la délibération va être difficile. Joseph Viola, Flora Mikula, Edouard Loubet, Jean-Luc Rabanel, Christian Etchebest, William Ledeuil, Claire Heitzler,... [Lire la suite]
21 octobre 2015

Restaurant Kei - Paris 1 : Un Chef japonais amoureux de la gastronomie française…

Nous avions rencontré Kei Kobayashi lors du Prix Champagne Collet 2014, il était venu présenter son premier livre prénommé Kei comme lui, comme son restaurant à lui ouvert en 2011 et aussitôt étoilé. Et il a eu la gentillesse de nous inviter pour en reparler, cette fois chez lui, rue Coq Héron…Nous avions été séduits par le livre, impressionnés et effrayés aussi par la technicité et la complexité des recettes, on ne passe pas sept ans avec Ducasse sans qu’il n’en reste des traces ! Il a appris patiemment avec Jean-François... [Lire la suite]