03 novembre 2012

Sola par Hiroki. Y - Paris 5 : Comme un haïku...

Hiroki Yoshitake cuisine comme Basho écrivait des haikus, ces tout petits poèmes, concentrés d’émotion, qui en disent plus en  dix-sept syllabes qu’une bibliothèque savante : Tous les mouvementsdu cœurdans le frisson du saule Basho (1644-1694) Gardons nous de toute prétention mais tentons d'en écrire un, hommage maladroit en forme de clin d’œil à un grand Maître du Haïku et à un grand Maître de la création gastronomique et  puis Sola est le ciel et non le saule : Tous les mouvementsdu cœurdans la passion... [Lire la suite]