02 mai 2012

Jour de Fête - Paris 18

Une naissance, cela se fête : notre premier Miam Miam, franc, massif, sans aucune hésitation, sans chipoter. Et pourtant ce n’était pas gagné : il faut une bonne dose d’inconscience ou de courage pour appeler son restaurant « Jour de Fête ». C’est un peu comme appeler  son enfant Belle ou Ange, une promesse si forte qu’elle peut décevoir… Aucune déception ici !  Le trio détonnant Mimi, Bûche et Koji (on dirait le titre d’un conte pour enfants) a eu raison d’être courageux ou inconscient.Il faut aller... [Lire la suite]