03 juillet 2017

Padam Padam - Paris 18 : Cet air vous rendra folle ou fou...

La dernière fois que nous avions discuté avec Marine Thomas c’était à La Rallonge, le gastrobar de Geoffroy Maillard. C’est avec lui, entre autres, qu’elle a appris la gastronomie étoilée à La Table d'Eugène puis la belle bistronomie à quelques mètres de là, quand le Chef Maillard a ouvert son deuxième établissement. Marine aimait cette cuisine ouverte sur le bar qui abolit les frontières entre les fourneaux et la salle, mais elle avait aussi des envies d’envol, des envies d’ailleurs même si elle savait que pour cela elle devrait... [Lire la suite]

07 mai 2014

La Table d'Eugène - Paris 18 : Tout a changé, ou presque, sauf le talent de Geoffroy Maillard...

« J’ai la chance d’avoir dans mon quartier un restaurant admirable et qui mérite d’avoir une étoile » disait Fabrice Luchini à François Simon, époque Figaro, en janvier 2013. Il parlait de La Table d'Eugène. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec lui d’autant que Luchini et Jack confient leur barbe au même barbier, Lyazid, dans la rue Ramey, un peu plus haut en remontant la rue Eugène Süe, forcément ça crée des liens ! On ne confie pas sa barbe et ses papilles au premier venu…Nous avons découvert la cuisine de... [Lire la suite]
27 janvier 2013

Newsletter de janvier 2013 : On souffle notre première bougie !

C'est aujourd'hui, le 27 janvier 2013, que Les bonnes tables (ou pas) de Jack et Walter soufflent leur première bougie. Une bougie pour fêter ensemble : Plus de 10 000 visiteurs par mois, Environ 180 billets postés sur le blog, Près de 2 200 fans de notre page Facebook. C'est grâce à vous qui nous suivez régulièrement ou qui venez sur notre blog pour la première fois. Alors merci, merci et encore merci. Petit retour en arrière sur les billets qui ont eu le plus de succès (cliquez sur les photos pour accéder aux... [Lire la suite]
22 décembre 2012

La Rallonge - Paris 18 : le nouveau gastrobar de Geoffroy Maillard tient ses promesses !

Peu de monde se souvient que c’est au « beau Süe », à Eugène Süe que nous devons « Les mystères de Paris ». Sa petite rue du dix-huitième arrondissement, bien petit hommage de la Ville de Paris, nous renvoie  à un autre de ses livres, sans doute encore moins connu, « Les sept péchés capitaux » avec ce conseil pertinent relevé dans la Gourmandise : « (…) Jamais de fruits le matin, ils réfrigèrent, chargent et obèrent l'estomac aux dépens du repas du soir, se rincer simplement la bouche avec un... [Lire la suite]