13 mai 2014

Restaurant de Lauzun - Gignac : Un Grand de demain ? Non, d'aujourd'hui...

Le soleil couchant rasait les façades des maisons quand nous sommes arrivés dans la petite ville de Gignac, à deux pas de Saint-Guilhem-le-Désert où mûrissent les raisins des cépages vermentino. Un léger vent faisait bruisser les feuilles des platanes sur l’esplanade où on imagine les parties disputées de pétanque, un samedi soir tranquille dans l’Hérault, malgré les cris stridents  des martinets volant haut dans le ciel, tranquille mais surtout gourmand avec la belle table étoilée de Matthieu de Lauzun ou plutôt de... [Lire la suite]

20 avril 2014

Café Prunier Madeleine - Paris 8 : T'as de beaux oeufs, tu sais...

Le Café Prunier est connu pour son caviar français, des œufs d’esturgeons élevés en Aquitaine, et pourtant c’est avec les huîtres que tout a commencé… mais reprenons au début.Alfred Prunier ouvre à Paris en 1872 un restaurant spécialisé dans les huîtres. Les grands travaux conduits par le Baron Haussmann l’oblige cependant à quitter la rue d’Antin pour la rue Duphot. C’est là que sa femme a l’idée d’inviter deux de ses anciens employeurs : la Princesse russe Dolgoruki, maîtresse du Tsar Alexandre II, et le... [Lire la suite]
06 avril 2014

Doca do Cavacas - Madère : Eloge de la simplicité simple...

Pas de démagogie, les élections sont derrière nous ! Nous aimons la sophistication délicate de La Fourchette des Ducs, la créativité qui se débride chez Restaurant David Toutain ou encore le chic décontracté chez Jean-François Piège… mais nous aimons aussi les choses simples, les petites cantines urbaines et les auberges de campagne.De passage dans l’Île de Madère nous aurions pu vous raconter un tea-time au so british Reid's ou un dîner au seul étoilé de l’île, au The Cliff Bay Hotel, mais à 17 h nous arpentions encore les... [Lire la suite]
29 mars 2014

La Laiterie - Lille : Nicolas Gautier et l'étoile du Nord...

On dit souvent que le Michelin n’est pas téméraire et qu’il n’aime pas la valse des Chefs. Avec La Laiterie à Lambersart, il tend à démontrer le contraire en laissant du temps au temps, du temps à cette table étoilée du Nord qui a pourtant connu quatre chefs en moins de deux ans.Il y eut d’abord Benoit Bernard, dix ans à la tête de son restaurant, un Chef propriétaire, un personnage nous a-t-on dit, un temps pressenti parait-il pour l’émission Panique en Cuisine. En 2012, il a des envies d’ailleurs... Parmi ses clients fidèles, il... [Lire la suite]
27 mars 2014

bloempot – Lille : Florent Ladeyn et les deux idiots du village…

La porte est bleue comme le ciel de Lille au printemps, ne cherchez pas une grande enseigne criarde, longtemps il n’y a eu que la petite étiquette autocollante sur la boite aux lettres, ce samedi il y avait une feuille punaisée sur la grande porte pour aider le touriste perdu cherchant bloempot, la nouvelle cantine imaginée par Florent Ladeyn, « une cantine flamande » comme il  dit.En même temps difficile de ne pas trouver, ici presque tout le monde connaît Florent, Top Chef oblige même s’il n’avait pas attendu... [Lire la suite]
08 mars 2014

L'Atelier Ramey - Paris 18 : C'est la fête au village...

A force de parler de bistronomie le moindre boui-boui avec un chef assembleur estampillé Brake se revendique de l’appellation non protégée tant le mot à la mode fait vendre ! On en finirait par oublier que ce mot vient de la contraction de bistrot mais aussi de gastronomie, oui gastronomie, le joli mot de gastronomie ! Et bien au cœur du village Ramey on a rencontré un artisan qui fait de la belle ouvrage dans son bel atelier et qui n’a pas oublié le mot gastronomie :  bienvenue chez le Chef Nicolas Boissière et... [Lire la suite]

20 février 2014

L'Axel Restaurant - Fontainebleau : La vie de château selon Kunihisa Goto…

Certains esprits chagrins vont dire « encore un Chef japonais ! », laissons-les dire. Nous disons, nous, quelle chance de voir que la France et la gastronomie française séduisent des Japonais comme Kunihisa Goto ou aussi Katsuaki Okiyama le Chef d’Abri ou Hiroki Yoshitake le Chef de Sola, mais aussi des Espagnols comme José Manuel Miguel, le Chef du Goust ou Sergi Arola, le Chef du pica-pica, des Italiens comme Giovanni Passerini, le Chef de Rino, des Mexicains comme Beatriz Gonzales, la Chef de Neva Cuisine, des... [Lire la suite]
14 février 2014

Viola - Paris 17 : La botte très gourmande...

Quand une très jolie fille vous dit qu’elle veut vous faire découvrir un très bon italien, pourquoi résister ? Comment résister ? Et nous voici repartis dans le quartier des Batignolles qui n’en finit pas ces derniers temps de réjouir nos papilles, nous avions déjà eu la chance de découvrir les pizzas créatives de Cyril Colonna, plus récemment la table très prometteuse de Coretta et voilà que Charles Teboul a ouvert, dans la rue Lemercier, Viola, le joli prénom de sa maman, un bistrot gourmand vraiment italien, la... [Lire la suite]
25 janvier 2014

Neva Cuisine - Paris 8 : La troïka gourmande…

Qu’il est bon de ne pas (toujours) courir après le scoop gastronomique, il faut donner du temps au temps, c’est vrai en cuisine, c’est vrai en « tablologie » (oh le vilain mot inventé). Parfois quand l’écume des premiers jours est retombée, quand l’écume médiatique a fait pschitt, il ne reste rien (résistons à la tentation de nommer ces tables…) mais parfois aussi il reste le très bon et parfois même le meilleur. Il suffit de parcourir notre blog pour s’en persuader : Pirouette, Abri, Sola, Akrame, La Scène… et... [Lire la suite]
14 janvier 2014

momofuku ssäm bar - New York : David Chang et la pêche chanceuse…

Il aura fallu accepter de réveillonner à 18 h le 31 décembre dernier pour pouvoir s’attabler chez David Chang, le cuisinier qui secoue l’establishment gastronomique depuis l’ouverture de son premier "bar à nouilles" en 2004 ! Il aura fallu aussi accepter de signer un contrat en bonne et due forme après l’avoir imprimé et le renvoyer par fax… la cool attitude a ses limites, mais aucun, absolument aucun regret …Le groupe momofuku (la pêche chanceuse en coréen) regroupe aujourd’hui onze restaurants : toujours le momofuku... [Lire la suite]