26 juillet 2013

Les Pieds dans le Plat - Marseille : viva Zapata !

Il faut monter, et ça monte vraiment quand on arrive du Vieux Port, sur le Cours Julien, il faut monter par la rue d’Aubagne pour mieux ressentir Marseille la Méditerranéenne. Il faut quitter l’agitation bon enfant de la place où il y a ce soir-là un bal populaire pour prendre la petite rue Pastoret. En ce samedi 20 juillet, c’était ambiance disco pour la guinguette moderne du Cours Julien car c’est bien connu « Disco never dies ».Et là on met les pieds dans le plat, ou plutôt on met les pieds dans « Les Pieds dans le... [Lire la suite]

23 juillet 2013

Pirouette - Paris 1 : Toujours aussi bien... même mieux !

Un an après l'ouverture de Pirouette à deux pas des Halles en travaux, nous voici de retour au 5 rue de Mondétour avec Baptiste du très joli blog La Passion du Goût. Nous avions découvert (étions-nous les premiers ?) la cuisine créative du jeune Chef Tomy Gousset l'été dernier. La première année d'exploitation a été riche pour Tomy Gousset et Pirouette : une belle couverture médiatique, un vrai renouveau dans un quartier plutôt sinistré côté gastronomie et le titre de Meilleure révélation de l'année 2012 aux Gastronomades de... [Lire la suite]
17 juin 2013

La Scène - Paris 8 : et le Molière est attribué à Stéphanie Le Quellec…

Nous avions eu la chance de nous promener avec en bandoulière un appareil photo Lomo dans le splendide Prince de Galles. Une promenade de privilégiés dans un cinq étoiles pas encore ouvert au public et nous avions ressenti alors cette sensation de luxe, de calme et de volupté qui caractérise les très beaux hôtels. Nous découvrions une nouvelle maison de luxe.Nous avions eu également la chance d’échanger quelques mots avec le Chef, ou plutôt la Chef qui a pris possession des cuisines princières : Stéphanie Le Quellec, oui la... [Lire la suite]
12 mai 2013

Gariguette - Paris 18 : on a retrouvé Mehdi Kebboul...

Souvenez-vous, c’était en 2012, un candidat abandonnait pour la première fois Top Chef car il n’était pas d’accord avec les évaluations des jurés, voilà un garçon qui avait du caractère et du tempérament, un peu comme ces vins du Languedoc où il a grandi, un peu rugueux parfois mais généreux et ensoleillés. Il faut dire que Christian Constant avait dit à propos de son lapin au vin rouge - « C'est vraiment un peu simple. C'est pas du tout ce qu'on attend de Top Chef » - et malgré l’approche plus diplomate de Jean-François... [Lire la suite]
05 avril 2013

Auberge Ravoux - Auvers-sur-Oise : un déjeuner à la Maison de Van Gogh

Depuis quelques jours il existe un drôle de train qui part de la Gare du Nord à Paris et qui vous conduit en moins de quarante-cinq minutes à Auvers-sur-Oise, là où Vincent Van Gogh passa les derniers mois de sa vie à peindre de manière presque frénétique un, voire deux ou trois, tableau par jour. Cela ne vous dit rien ? Peut-être alors qu’en revoyant ce tableau de l’église d’Auvers-sur-Oise ou ce vol de corbeaux au dessus d’un champ de blés vous reverrez des scènes du film de Pialat où Jacques Dutronc jouait le rôle du... [Lire la suite]
29 mars 2013

Rino - Paris 11 : Giovanni Passerini, le banquier qui a bien tourné

Il y a quelques jours nous vous parlions de notre rentrée des classes à Omnivore 2013 et nous écrivions ceci au sujet d’un certain Giovanni : « Giovanni Passerini de Rino à Paris a enflammé le dancefloor, accent italien chaud et charmeur, Rome est dans la place, la pasta est moderne, il planche sur un sujet qui ne laissera personne amer : l'amertume. Banco ! On a envie d'aller dîner chez lui illico presto, même si Sébastien Demorand le journaliste qui anime la scène dit que « c'est très moche chez... [Lire la suite]

25 mars 2013

Restaurant William Frachot - Dijon : Deux étoiles plein les yeux !

Nous avons déjà dit notre plaisir de découvrir Dijon et la route des vins de Bourgogne, mais deux jours ne sont vraiment pas assez et il faudra revenir tant les Halles de Dijon nous ont montré la richesse de la production locale.Nous avions repéré deux tables, deux Chefs qui ont choisi des trajectoires différentes ; David Zuddas a renoncé à son étoile pour nous faire plaisir avec une belle bistronomie inventive. William Frachot, lui, n’y a pas renoncé, bien au contraire. Après une première étoile en 2003, il vient cette... [Lire la suite]
19 mars 2013

Saturne - Paris 2 : Sven Chartier créateur de l'année au festival Omnivore 2013

Dimanche dernier le Festival Omnivore 2013 a distingué cinq Chefs et parmi eux Sven Chartier, l'occasion de revenir sur une soirée chez Saturne, l'un des plus jolis restaurants parisiens :  Voilà bien longtemps, depuis les débuts en 2010, que nous n'étions pas revenus sur la jolie planète Saturne. Nous avions tout aimé, nous avions tant aimé, alors c'est comment après tout ce succès ? Sven Chartier est toujours en cuisine. C'est étonnant on entend rien, le silence règne en cuisine ouverte en partie sur la salle, mais pas de... [Lire la suite]
15 mars 2013

DZ'envies - Dijon : une table anti-morosité !

Nous vous avons déjà parlé de David Zuddas que nous avons découvert grâce à Nicolas Chatenier et son incroyable Table Ronde. Nous finissions notre billet en écrivant « il est à quelle heure le prochain train pour Dijon » tant nous étions impatients de découvrir le Chef Zuddas dans la vraie vie, dans sa ville, chez lui, à Dijon, dans son restaurant. Les contraintes du quotidien et de notre vraie vie à nous nous auront empêché de le faire aussi vite que prévu mais chose promise, chose due et nous voici en ce week-end de mars à... [Lire la suite]
04 mars 2013

Goust - Paris 2 : la nouvelle table d'Enrico Bernardo, Meilleur Sommelier du Monde

Attention Mesdames et Messieurs, ici ça sent l’étoile et on ne va pas réfréner notre enthousiasme, après-tout nous avions raison de l’être pour La Dame de Pic à Paris ou encore pour José Carlos Garcia à Malaga !On doit cette jolie découverte à Enrico Bernardo, ancien sommelier du George V, évidemment connu comme le « Meilleur sommelier du monde 2004 » et déjà heureux propriétaire de l’étoilé Il Vino où suivant les idées avant-gardistes de Monsieur Senderens on choisit d’abord les vins et ce sont les cuisines qui... [Lire la suite]