10 décembre 2015

Prix Collet du livre de Chef 2015, et le gagnant est... Eric Guérin

C'était notre dernier jury puisque nous avons décidé de quitter l'aventure après trois années de rencontres et de découvertes et nous sommes ravis de partir avec ce lauréat : Eric Guérin est un grand Chef mais aussi une belle personne. Souvenez-vous : pour la première édition en 2013, le prix était remis à Nicolas Stamm de La Fourchette des Ducs à Obernai pour son livre, Un Chef en Alsace aux Editions Gründ. L'année dernière, le jury avait voté pour Régis Marcon de Saint-Benoit-le-Froid, qu'on ne présente plus, pour le beau... [Lire la suite]

18 novembre 2015

Prix Collet du livre de Chef 2015 - Episode #9 : Eric Guérin, La Mare aux Oiseaux & Le Jardin des Plumes

Accompagné de Nadia Socheleau, Directrice et Maîtresse de maison et Albert Riera, Chef de cuisine, tous les deux au Jardin des Plumes, Eric Guérin vient nous présenter son ouvrage tout juste paru aux Editions de La Martinière, Migrations : Voyages, émotions et cuisine. A la tête de deux établissements étoilés que nous avons eu la chance de découvrir, La Mare aux Oiseaux et Le Jardin des Plumes, Eric Guérin participe au neuvième dîner de la troisième saison du Prix Collet du Livre de Chef.   Le Chef - Éric Guérin Après être... [Lire la suite]
15 mars 2014

Omnivore World Tour Paris 2014 : And the winners are...

Pour ses dix ans, Omnivore a décidé de frapper fort : d'une part avec la parution de l'Omnivore Food Book, un magnifique objet entre le magazine, le beau-livre et le guide (on vous en parlait il y a quelques jours ici) et d'autre part avec la création des « 10 de 2014 », dix prix récompensant des talents dans leurs catégories respectives. Le créateur - Jean-François Piège Jean-François Piège est « Le créateur 2014 ». Omnivore dit de lui : « Piège est bien le créateur le plus important de ces dernières années, réalisant la... [Lire la suite]
24 mai 2013

Le Jardin des Plumes - Giverny : Eric Guérin chez Claude Monet...

Parfois tout s’agite autour de vous, parfois tout va trop vite sans que vous l’ayez décidé et c’est alors que vous ressentez « l’appel des nymphéas », cette envie irrésistible de se poser devant l’étang du jardin de Claude Monet et de se ressourcer en fixant comme il devait le faire la surface de l’eau, en laissant le regard se perdre et jouer avec les reflets du si joli jardin de Giverny. Y-a-t-il aujourd’hui encore un jardinier qui parcourt en barque l'étang pour nettoyer comme l’exigeait le Maître les nénuphars... [Lire la suite]