23 janvier 2014

Asiate, Mandarin Oriental - New York : Que pour la vue ! Ah zut…

« Dans une ville réputée pour sa cuisine, Asiate excelle » annonce le site de l’hôtel Mandarin Oriental de New York avec un manque d’humilité aussi surprenant qu’agaçant ! Si encore l’excellence était au rendez-vous, on pourrait apprécier cette affirmation volontaire et conquérante mais le soufflé retombe aussi vite qu’une étoile file. Juste le temps de s’extasier sur la vue, la nuit et les lumières donnent une nouvelle personnalité à Central Park. On comprend mieux en prenant de la hauteur le Circle de Colombus Circle. ... [Lire la suite]

15 mai 2013

Sur Mesure par Thierry Marx - Paris 1 : le rendez-vous manqué...

Cela faisait des années sans doute que nous attendions ce moment, celui de la rencontre avec la cuisine de Thierry Marx. Le personnage est attachant et charismatique même si nous le connaissons seulement à travers le prisme déformant de la télé-cuisine, le prisme encore plus déformant de la caricature "Marx = moléculaire", mais aussi à travers ses interventions au Palais de la Découverte ou au Collège Culinaire de France ou encore grâce à ses livres, dont le dernier "Système D" nous promet de cuisiner... [Lire la suite]
12 mai 2012

Chefs et Scientifiques au Palais de la Découverte avec Thierry Marx

         Imaginez un Grand Chef, un Professeur d’Université et une Artiste Photographe réunis sous les voutes du Palais de la Découverte, à Paris, pour parler, faire, photographier et débattre de… la cuisine moléculaire. Voici donc ce jeudi soir Thierry Marx, Raphaël Haumont et Mathilde de L’Ecotais, réunis pour une étonnante démonstration de tomate mozzarella revisitée, à base d’eau de tomate avec l’incontournable azote liquide, de pain d’épices sans ajout de sucre grâce à une eau... [Lire la suite]
09 avril 2012

Citation du jour : Thierry Marx

 "... Pour moi, il n'y a aucun conflit entre la tradition et l'innovation : la cuisine française sera plus forte si elle évolue dans ce sens. Il s'agit de faire évoluer un plat classique en le rendant plus léger, plus moderne, et surtout en l'adaptant à notre société actuelle. C'est en comprenant qu'on peut faire différemment. Comme on dit en japonais, "on koti chin" : si vous voulez connaître le nouveau, étudiez d'abord l'ancien..." Et aussi "...Je vis ce que je fais non pas comme un métier, mais comme une manière de rentrer en... [Lire la suite]