12 mars 2016

Restaurant Lucas Carton - Paris 8 : Julien Dumas fait un carton...

Nous voici dans un lieu historique de la gastronomie française et nous sommes admiratifs du jeune Chef Julien Dumas qui s’est installé ici, sans peur mais avec humilité pour écrire une nouvelle page.Nous avions raconté dans un précédent billet que c’est ici que nous avions découvert la cuisine de Monsieur Senderens, et nous avions applaudi. Nous n’avions pas été convaincus et il faut le dire plutôt déçus par un deuxième dîner sous la direction de Jérôme Banctel et nous avions décidé d’oublier ce lieu mythique. Mais voilà que des... [Lire la suite]

02 décembre 2015

Le Clarence - Paris 8 : On dirait qu’on serait dans un château…

En arrivant ici, nous ne sommes plus à Paris, encore moins dans le Triangle d’Or. En clignant un peu des yeux on est dans le Bordelais aristocrate, au milieu des vignes de Château Haut-Brion et on se souvient des belles histoires que nous avait racontées Antoine Pétrus, meilleur sommelier de France, alors Directeur de salle chez Lasserre, au sujet d’un Haut-Brion 1970. Tout a commencé en 1855 et ce premier grand cru classé…En entrant ici on remercie le Prince Robert de Luxembourg (oui, oui, on est chez lui…) d’avoir pavoisé... [Lire la suite]
07 novembre 2015

Quique Dacosta Restaurante - Denia : Au théâtre ce soir...

Il faut prendre un avion pour Valence en Espagne, renoncer à rester dans cette ville que nous aimons et faire une heure de route pour rejoindre Dénia, une station balnéaire sans grand intérêt. Vous l’avez compris, ici on est venu pour lui, Quique Dacosta, un jeune Chef espagnol, triplement étoilé, trente-neuvième meilleur restaurant du monde dans le contesté classement qui irrite tant les français.Ce serait bien réducteur de le présenter comme l’héritier de Ferran Adria après la fermeture d’El Bulli en 2011, au moment où Quique... [Lire la suite]
21 octobre 2015

Restaurant Kei - Paris 1 : Un Chef japonais amoureux de la gastronomie française…

Nous avions rencontré Kei Kobayashi lors du Prix Champagne Collet 2014, il était venu présenter son premier livre prénommé Kei comme lui, comme son restaurant à lui ouvert en 2011 et aussitôt étoilé. Et il a eu la gentillesse de nous inviter pour en reparler, cette fois chez lui, rue Coq Héron…Nous avions été séduits par le livre, impressionnés et effrayés aussi par la technicité et la complexité des recettes, on ne passe pas sept ans avec Ducasse sans qu’il n’en reste des traces ! Il a appris patiemment avec Jean-François... [Lire la suite]
28 septembre 2015

Le Grand Restaurant, Jean-François Piège - Paris 8 : Des racines et des ailes...

On se souvient de ce 7 mars 2013, le premier papier écrit au sujet du Chef Piège, de Jean-François Piège, nous commencions ainsi : « ( … ) "Convier quelqu'un, c'est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu'il est sous votre toit", nous sommes bien certains que Jean-François Piège connaît cette citation de Brillat-Savarin et nous pourrions ajouter "et faire en sorte que ce bonheur se prolonge" car voici plusieurs jours que nous avons dîné au premier étage de la maison Thoumieux et l'impression d'avoir vécu un... [Lire la suite]
20 juillet 2015

Restaurant Guy Savoy - Paris 6 : Savourer la vie...

Nous recevons, nous le confessons, des dizaines d’invitations chaque mois. Nous ne répondons presqu’à aucune, n'y voyez aucun snobisme, ni aucune désinvolture. Nous sommes en fait des bloggeurs « à l’ancienne », « à la papa », avec un vrai métier à côté qui nous prend beaucoup de notre temps, et surtout nous tenons à ce que ce blog ne devienne jamais le vrai métier. Nous ne vendons rien, pas de consulting en communication, pas de conseil en cuisine, nous nous contentons de raconter nos histoires de table, nos... [Lire la suite]

26 mai 2015

L'Oggi, Chez Charles - Lumio : Julien Diaz, "C'est quelqu'un !"...

Nous nous étions promis de revenir à Lumio après avoir rencontré le Chef Julien Diaz, une première fois à Lille pour un joli quatre mains avec Nicolas Gautier puis une seconde à l’Ecole Ferrandi où il était venu partager sa cuisine avec les élèves.Jeune talent 2015 pour Gault & Millau, Julien Diaz parle avec l’accent chaleureux des gens du Sud. Des origines italiennes et espagnoles, né à Marseille, Julien raconte avec tendresse les mercredis passés chez une grand-mère qui cuisinait aussi pour dire son amour. Et nous... [Lire la suite]
06 avril 2015

La Bouitte - Saint-Martin-de-Belleville : Les Meilleur pour la faim...

Si vous n’avez pas entendu parler des Meilleur, Père et Fils, sans doute avez-vous été sur une autre planète au cours des derniers mois. René, le père, Maxime, le fils, et leur tribu sont ceux qui ont conquis cette année les trois étoiles Michelin. Aussi, leur agenda a été bien rempli ces derniers temps, sans doute toutes les télévisions de France mais aussi d’autres d’ailleurs, les radios, les journaux, les magazines, les blogs et nous et nous. Ils en ont donné des interviews les deux montagnards au regard bleu comme un glacier... [Lire la suite]
25 mars 2015

Epicure, Le Bristol - Paris 8 : Avec Eric Frechon le palace a une âme...

C’est une chance de connaître des Pères Noël qui partagent avec vous le même plaisir de la table. Ils nous avaient déjà offert une « légende bien vivante », un dîner chez Lasserre, nous voici toujours grâce à eux en ce dimanche un peu gris chez Monsieur Frechon, à Epicure. Le Chef aime à dire « Mon grand-père cultivait des légumes, mon père les vendait, moi je les cuisine ». Cette simple phrase traduit à la fois le respect de l’héritage, de la tradition et aussi une forme d’humilité qui nous touche. Des légumes à... [Lire la suite]
22 février 2015

L'Auberge du Pont de Collonges - Collonges-au-Mont-d'Or : Paul Bocuse en son royaume...

Un déjeuner chez Monsieur Paul c’est un peu comme s’inviter pour un instant dans le grand livre de la gastronomie française. Ouvrons-le.Paul Bocuse est peut-être le premier Chef tatoué, un coq sur l’épaule gauche, tatoué par les Américains à la Libération, c’est une autre histoire que celles de nos gentils hipsters de cuisine d’aujourd’hui. Mais ne comptez pas sur nous pour les opposer, la querelle des anciens et des modernes n’a pour nous pas d’intérêt. Pas de nostalgie non plus dans ce billet, d’ailleurs la nostalgie n’est plus... [Lire la suite]