20 juillet 2014

AM, Alexandre Mazzia - Marseille : La Table Radieuse...

Un samedi soir à Marseille, nous remontons la rue du Paradis, on chante dans nos têtes « on ira tous au Paradis », presque jusqu’au Prado, puis on prend la petite rue François Rocca et là on a rendez-vous avec le Chef Alexandre Mazzia. Notre ami Alexandre est enfin chez lui, dans son restaurant AM, comme I AM, je suis, du verbe être et non du verbe suivre car Alexandre ne suis pas, il est.Nous n’avons pas oublié notre première rencontre que nous devons au hasard. C’était en novembre 2012. Nous avions découvert sa... [Lire la suite]

25 juin 2014

Restaurant Le Meurice - Alain Ducasse - Paris 1 : Christophe Saintagne, le talent à l'état pur...

Ça, c’est Palace ! Impossible de ne pas penser à la série culte créée par Jean-Michel Ribes à la fin des années 80 en poussant la porte du Meurice et pourtant nous étions un peu intimidés en entrant dans la très jolie salle du Restaurant Le Meurice - Alain Ducasse. Comment cela a-t-il commencé ? Tout simplement, comme presque tout depuis la création de ce blog. On discute avec Akrame qui s’étonne que nous ne connaissions pas la cuisine du Chef des lieux, le triplement étoilé Christophe Saintagne et il insiste pour que... [Lire la suite]
29 mai 2014

Restaurant Akrame - Paris 16 : La technique n'est rien sans amour...

C’était en juillet 2012, nous rentrions d’un dîner chez Akrame Benallal et nous écrivions cela : « … Nous l’avons vu travailler pendant tout ce service, dans sa petite cuisine ouverte, avec sa jeune équipe, si proche et pourtant si lointain, accaparé par son art. Il vient saluer et échanger, c’est une belle tradition qui se perd, c’est dommage car c’est un beau moment de partage. Il prend son temps, il discute, Akrame Benallal est  un charmeur, le regard est franc et l’écoute réelle, il aime le contact, le plaisir... [Lire la suite]
07 mai 2014

La Table d'Eugène - Paris 18 : Tout a changé, ou presque, sauf le talent de Geoffroy Maillard...

« J’ai la chance d’avoir dans mon quartier un restaurant admirable et qui mérite d’avoir une étoile » disait Fabrice Luchini à François Simon, époque Figaro, en janvier 2013. Il parlait de La Table d'Eugène. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec lui d’autant que Luchini et Jack confient leur barbe au même barbier, Lyazid, dans la rue Ramey, un peu plus haut en remontant la rue Eugène Süe, forcément ça crée des liens ! On ne confie pas sa barbe et ses papilles au premier venu…Nous avons découvert la cuisine de... [Lire la suite]
23 février 2014

Arnaud Lallement, L'Assiette Champenoise - Reims : Le sacre (annoncé) du printemps…

Dans quelques heures et sauf revirement bien peu probable, Arnaud Lallement recevra la récompense presque suprême pour un Chef, les trois étoiles Michelin. Un parcours sans faute inspiré par des maîtres incontestés : Roger Vergé, Michel Guérard, Alain Chapel et sans aucun doute son père qu’il a rejoint ici-même en 1997, un père parti trop tôt, cinquante-et-un ans ce n’est pas un âge pour disparaître. Une étoile en 2001, une deuxième en 2005, Chef de l’année en 2014 pour Gault&Millau et donc trois étoiles.Ce n’est pas la... [Lire la suite]
03 février 2014

L'Ami Jean - Paris 7 : Le boxeur et la petite fille…

Qui ne connaît pas L’Ami Jean à Paris ? Nous et nous devions être les seuls jusqu’à ce que nous rencontrions son Chef Propriétaire  Stéphane Jégo dans le cadre du Prix du Livre de Chef 2013 des Champagnes Collet. L’ormeau au bœuf, cru ou presque nous avait séduits, le pigeon, presque cru, on doit le dire beaucoup moins. Nous avions découvert un Chef attachant qui semblait cacher une grande sensibilité derrière des manières de rugbyman, mais c’est bien connu, le rugby c’est un sport de voyous joué par des... [Lire la suite]

16 janvier 2014

Restaurant David Toutain - Paris 7 : La très bonne année a commencé...

Étrange coïncidence, nous avons fini 2013 avec David Chang à New-York, nous commençons 2014 avec David Toutain à Paris, comme un parfait passage de relais entre deux années, entre deux jeunes Chefs, deux David, qui chacun d’un côté de l’Atlantique marque à sa façon, et de quelle manière, la gastronomie…On aurait pu aussi écrire en titre « Enfin... », enfin car nous n’avions jamais goûté la cuisine de ce Chef. Cela avait failli arriver, la réservation était faite à l’Agapé Substance et la veille de cette rencontre,... [Lire la suite]
08 janvier 2014

Newsletter de janvier 2014 : Notre équipe de onze Triple Miam a tout gagné en 2013...

Il est de coutume de profiter du mois de janvier pour dresser le bilan de l'année passée et aussi prendre de bonnes résolutions pour l'année à venir. Pour ces dernières, épicuriens que nous sommes, pas de régime programmé en 2014 mais encore de belles découvertes en France et ailleurs. C'est aussi l'occasion de former pour vous et ceux qui vous sont chers des voeux de bonheur et de bonne humeur ! Mille mercis de partager avec nous l'aventure gourmande de ce blog qui fêtera ses deux ans le 27 janvier prochain, mille... [Lire la suite]
26 décembre 2013

La Fourchette des Ducs - Obernai : Un conte de Noël en Alsace…

Noël en Alsace tient toutes ses promesses : il faut boire un vin chaud à Kaysersberg au profit des sapeurs-pompiers, du chœur d’hommes de la ville ou de tant d’autres associations avant de rejoindre le château ; il faut aller faire le plein de décorations pour le sapin à Riquewihr et aussi y trouver une belle eau de vie de Poire Williams de Gilbert Holl, distillateur à Ribeauvillé ; il faut se laisser tenter par les bredele, les petits gâteaux de Noël d’Alsace, de chez Riss à Strasbourg et s’extasier sans retenue devant l’immense... [Lire la suite]
02 décembre 2013

Sergi Arola Gastro - Madrid : un Grand d'Espagne...

A Madrid en novembre il y a du soleil, dans la ville et dans les assiettes. Souvent on nous demande « Et vous préférez Madrid ou Barcelone ? », mais pourquoi choisir ? Et pourquoi pas « Ou Séville ou Valence ou Malaga ? », l’Espagne se découvre sans modération, sans exclusive.C’est souvent la même chose avec nos bonnes tables « Et vous préférez les bistrots ou les tables étoilées ? », mais pourquoi choisir ? Et pourquoi pas « Ou les tapas ou la street food ou la moléculaire ? », la... [Lire la suite]