02 mars 2015

Le Passe Temps - Lyon : Younghoon Lee taquine les classiques...

La rue Tronchet à Lyon n’a rien de très glamour, même un 14 février, la vitrine du numéro 52 guère plus, de grands rideaux opacifient la devanture, on imagine qu’il y a de la vie à l'intérieur en s’amusant des ombres "coréennes" qui s'y projettent, on aperçoit une ampoule qui pend à un fil et puis c’est tout ! Et pourtant c’est bien ici qu’il faut aller si votre passe-temps vous conduit à surprendre et séduire vos papilles.Un étonnant mais très sage trio coréen emmené par le Chef Younghoon Lee avec son second Myoungwoo Seok... [Lire la suite]

24 janvier 2015

Stéphane Gabrielly reçoit Julien Diaz et Thibault Sombardier chez Ferrandi...

Nous voici une nouvelle fois chez Ferrandi, la Grande Ecole de la Gastronomie Française. On a un peu pris nos habitudes ici… il suffit de lire tous nos billets sur le sujet !Nous y revenons à l’occasion de cette magnifique idée des dîners de Chefs, une idée de Stéphane Gabrielly, Chef formateur dans cette école et coordinateur de ces évènements. L’idée : deux Chefs viennent passer une journée à l’école et préparer avec les étudiants internationaux du programme anglo-saxon que manage Adrienne Burton, le fameux dîner des... [Lire la suite]
13 décembre 2014

Deux étoiles pour un vrai quatre mains avec Nicolas Gautier et Julien Diaz...

Pour peu que vous aimiez aller au restaurant, vous ne pouvez être passés à côté de cette nouvelle mode : les dîners à quatre mains voire six, huit ou plus encore mais en général un nombre pair.Mais attention il y a les vrais et les faux. Un exemple de vrai ? Nous allons vous parler de celui organisé par Nicolas Gautier et Julien Diaz. Des faux ? On ne va se brouiller avec personne ! Mais on pourrait dire que le faux dîner à quatre mains a plus à voir avec le marketing et la communication qu’avec le partage,... [Lire la suite]
13 septembre 2014

Le Clair de la Plume - Grignan : Un dîner à la belle étoile, comme un présage...

Quitter la grisaille parisienne et filer vers le Sud est un joli moyen de lutter contre le spleen de la rentrée. Direction la Drôme Provençale, la belle Drôme Provençale. On s’arrête à Grignan pour au moins écrire des cartes postales à défaut d’écrire de longues lettres comme le fit la Marquise de Sévigné à sa fille venue s’installer ici. Elle la rejoindra quelques fois et y mourut finalement, sans oublier d’y laisser partout son esprit et son empreinte, son corps rejoignant la touchante collégiale. Mais c’est aussi, et... [Lire la suite]
20 juillet 2014

AM, Alexandre Mazzia - Marseille : La Table Radieuse...

Un samedi soir à Marseille, nous remontons la rue du Paradis, on chante dans nos têtes « on ira tous au Paradis », presque jusqu’au Prado, puis on prend la petite rue François Rocca et là on a rendez-vous avec le Chef Alexandre Mazzia. Notre ami Alexandre est enfin chez lui, dans son restaurant AM, comme I AM, je suis, du verbe être et non du verbe suivre car Alexandre ne suis pas, il est.Nous n’avons pas oublié notre première rencontre que nous devons au hasard. C’était en novembre 2012. Nous avions découvert sa... [Lire la suite]
13 juillet 2014

Rencontre avec Loïc Villemin, Toya chez Cookcoon : L'humilité est une belle valeur, en cuisine aussi...

Voilà bien longtemps que les petites femmes de Pigalle ne font plus fantasmer. Par contre on trouve désormais dans « SoPi » des adresses cachées qui font saliver. Cookcooning, l’atelier secret de Stéphanie Biteau en fait partie. C’est son antre culinaire où elle organise des happenings gastronomiques qu’il ne faut pas manquer. Il n’est pas nécessaire pour profiter de ces moments rares de faire partie d’un club d’initiés ou de privilégiés, il suffit de la suivre sur son site. En ce lundi soir nous étions impatients... [Lire la suite]

09 juillet 2014

La Chassagnette - Arles : C'est un jardin extraordinaire...

La Chassagnette, rien que le nom évoque déjà des contes et légendes du Sud. Dans le taxi qui nous conduit du centre d'Arles à ce domaine encore imaginaire, nous nous étonnons de la distance, on croyait que c’était à Arles. Le chauffeur nous rappellera la géographie territoriale «  Arles est la plus grande commune de France, Arles c’est la Camargue, la Camargue c’est Arles ». Voilà, tout est dit. En arrivant, nous avons l’impression d’être à un bout d’un monde, la Camargue se blottit entre la mer, le Rhône et ses terres... [Lire la suite]
08 juin 2014

Prix Collet du livre de Chef 2014 - Episode #1 : Kei Kobayashi, Kei

Il y a quelques semaines, nous vous annoncions le lancement de la deuxième édition du Prix Collet du livre de Chef 2014. C'est avec le chef d'origine japonaise, Kei Kobayashi que nous entamons cette nouvelle saison. Le jeune Chef nous présente son livre qui s'appelle simplement Kei, nom que porte aussi son restaurant ouvert en 2011.   Le Chef - Kei Kobayashi Kei Kobayashi - Kei Kobayashi, Paolo Boscaro, son Second - Chihiro Masui Fils de cuisinier traditionnel japonais et passionné par la cuisine française, Kei... [Lire la suite]
29 mai 2014

Restaurant Akrame - Paris 16 : La technique n'est rien sans amour...

C’était en juillet 2012, nous rentrions d’un dîner chez Akrame Benallal et nous écrivions cela : « … Nous l’avons vu travailler pendant tout ce service, dans sa petite cuisine ouverte, avec sa jeune équipe, si proche et pourtant si lointain, accaparé par son art. Il vient saluer et échanger, c’est une belle tradition qui se perd, c’est dommage car c’est un beau moment de partage. Il prend son temps, il discute, Akrame Benallal est  un charmeur, le regard est franc et l’écoute réelle, il aime le contact, le plaisir... [Lire la suite]
13 mai 2014

Restaurant de Lauzun - Gignac : Un Grand de demain ? Non, d'aujourd'hui...

Le soleil couchant rasait les façades des maisons quand nous sommes arrivés dans la petite ville de Gignac, à deux pas de Saint-Guilhem-le-Désert où mûrissent les raisins des cépages vermentino. Un léger vent faisait bruisser les feuilles des platanes sur l’esplanade où on imagine les parties disputées de pétanque, un samedi soir tranquille dans l’Hérault, malgré les cris stridents  des martinets volant haut dans le ciel, tranquille mais surtout gourmand avec la belle table étoilée de Matthieu de Lauzun ou plutôt de... [Lire la suite]