La Passerelle (10) La Passerelle (17) La Passerelle (5)

A quelques pas du cinéma MK2 Quai de Seine, nous nous dirigeons confiants vers Le Bastringue, dont nous ne vous avons jamais parlé et pourtant c’est une de nos cantines. Mais un samedi soir, à 22 heures, impossible de trouver une table, ambiance sonore extrême, même pas la place de prendre un verre debout… pas question de rester, mieux vaut venir en semaine, c’est plus calme. On vous en parlera un autre jour.

Mais parfois le hasard fait bien les choses : rebroussant chemin, sur le Canal de l’Ourcq  balayé par le vent froid de cette fin d’hiver 2013 qui n’en finit pas de finir, en face du bassin de la Villette, une vitrine projette ses lumières sur une terrasse qui un jour sera en plein soleil. On découvre au pied d’un immeuble La Passerelle, un joli bistrot de quartier qui n’ouvrait pas le soir avant. Malgré l’heure tardive l’accueil est aimable et souriant, comme le sera le service. L’endroit est joli, mieux que ça l’endroit est charmant, ambiance graphique rouge et blanc, gris sombre, globes lumineux, petit zinc, tables en bois, cadres de travers qu’on a envie de remettre d’aplomb…

La Passerelle (11) La Passerelle (7) La Passerelle (3)

On nous trouve une petite table de deux, une grande ardoise pour choisir, carte simple, plats d’amis, de famille ou d’amoureux, tout le monde s’y retrouve. Des prix très sages, deux belles sardines dodues à l’huile d’olive avec une écLa Passerellerasée de pommes de terre justement vinaigrée, quelques rondelles d’oignon rouge pour 6 € ! Un tartare de saumon pas compliqué et bon avec un juste goût de pamplemousse pour le même prix ! La ratatouille servie avec le poulet est excellente même si on peut s’interroger sur ces légumes qui ne sont pas trop de saison, le burger au poulet est très correct même si on aurait aimé qu’il soit plus mariné… Deux desserts plus tard (un bon cheese cake au speculoos et un moelleux au chocolat malheureusement trop cuit), on prend notre temps en finissant un Côtes du Rhône Roulepierre de chez Pierre Amadieu, une belle trouvaille parmi une petite carte bien construite, excellent rapport qualité prix (21 € !) pour ce concentré de parfums classiques : fruits noirs, réglisse peut-être, presque un goût de fumé…

35 - 37 Quai de SeineBref vous l’avez compris on est bien ici ! Ambiance chaleureuse et simple, un peu comme à la maison mais pas à la maison. Vous l’avez compris aussi, ne venez pas chercher une « cuisine d’auteur », une cuisine « à la mode », une cuisine de « chef connu », mais venez pour une cuisine simple et vraie. C’est une belle adresse, mieux une gentille adresse, mieux encore une adresse à classer dans nos MIAM ! Vivement les dîners au clair de lune en terrasse en regardant les bateaux immobiles qui vont sur l’eau du Canal.

 

Nous avons choisi à l'ardoise :

  • Tartare de saumon, aux agrumes
  • Sardines à l'huile & Salade de pommes de terre
  • Poulet rôti, écrasé de pommes de terre, ratatouille
  • Burger au poulet mariné et Comté, galette de pommes de terre
  • Cheese cake
  • Moelleux au chocolat

Tartare de saumon, aux agrumes (1) Sardines à l'huile & Salade de pommes de terre Poulet rôti, écrasé de pommes de terre, ratatouille Burger au poulet mariné et Comté, galette de pommes de terre Cheese cake (1) Moelleux au chocolat

 

                 Le pain                  Côtes du Rhône Roulepierre 2010       L'addition (2) : 71.50 €

La Passerelle (16) Côtes du Rhône Roulepierre 2010 La Passerelle (12)

 

Le restaurant est fermé.

 


La Passerelle

La Passerelle

35-37 quai de la Seine, 75019 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Téléphone : 01 40 37 56 10

Métro : Stalingrad, Riquet

Ouvert tous les jours de 12:00 à 14:00 et du jeudi au samedi de 19:00 à 22:00 (Brunch le dimanche).