Frenchie To Go (4) Frenchie To Go (15) Frenchie To Go (14)

Fin de semaine de palmarès Michelin, les Chefs ont couru les plateaux et les rédactions, on a couru après les Chefs, Gault&Millau a taclé Michelin, le Chef Nasti nous a insultés… C’est un peu comme après une fashion week : trop de défilés donnent une drôle d'envie de vieux jeans et de bons vieux pulls des années-lycée, pour un peu on se découvrirait une âme de punk, et on crierait « F**k la mode », « F**k les étoiles et les toques »…
C’est à ce moment précis que peut vous prendre une furieuse envie de Frenchie To Go, une furieuse envie d’un sandwich pastrami fait maison dans son papier kraft, une coupe nette, des strates de couleurs, on comprend mieux l’addiction de Joey pour le pastrami dans la série Friends (là les moins de vingt ans ne peuvent pas comprendre, quelle série ?), une bouchée de ces fines tranches de poitrine de bœuf saumurée, fumée et épicée, et des french fries, pas des frites, des french fries, fines et avec la peau, et aussi une boisson pétillante et noire, seule concession à la junk drink, nous demandons pardon aux vignerons. Le bœuf vient de la ferme du Ginger Pig, c’est amusant de le retrouver ici car nous vous en avions déjà parlé lors de nos escapades londonienne, pas étonnant Greg Marchand est passé par Londres où il a travaillé avec Jamie Oliver, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le Frenchie…

Frenchie To Go (11) Frenchie To Go (10) Frenchie To Go (8)

Une furieuse envie aussi d’un fish & chips et d’un lemon iced tea maison ! Pas d’un vulgaire plat d’une enseigne spécialisée, non une envie d’un vrai merlu de ligne pané presqu’impossible à manger avec ce minuscule pic en bois, alors on mange avec les doigts, un merlu, de la purée de petits pois verte comme une prairie au printemps, des frites en trois cuissons, avec des PDT, comme on écrit aujourd’hui sur les menus à la mode, des PDT achetées chez le voisin.
On se souvient des très bons dîners chez Greg Marchand, dans son Frenchie, c’était avant de tenir ce blog, juste avant qu’il ne soit sacré meilleur cuisinier du guide Fooding 2010, il pouvait nous arriver d’avoir de la place sans réserver… Il faudra qu’on y retourne pour vous raconter, puis il y eut le Bar à vins en 2009, puis Frenchie To Go en 2013, la rue du Nil est devenue une rue gourmande avec Terroirs d’Avenir, les voisins qui vendent les  PDT… et qui fournissent Chefs et particuliers en beaux et bons produits.

Mur de Patrick Blanc (3) Mur de Patrick Blanc Mur de Patrick Blanc (2)

Mais pour l’instant on est assis face au mur végétal de Patrick Blanc, et on ne parle plus, le brownie est quasiment jouissif, le muffin retrouve sa fierté, graines de pavot et zestes de citron confits, enfin le muffin est une gourmandise. Il fait soleil sur Paris, les jeunes d’à côté ont préféré aller au Mac Truc, « c’est moins cher » nous diront-ils, oui mais c’est quand même sacrément moins bon, rebelles on dira « F**k Mac Truc » et « Yummy for Frenchie To Go », oui il faut vraiment qu’on revienne s’asseoir à la table de Greg Marchand…

 

Notre déjeuner :

  • Pastrami on rye, french fries     => Notre coup de coeur
  • Fish & chips
  • Brownie
  • Muffin au citron

L'addition (2) : 43.50 €

Pastrami on rye (1) French Fries (1) Fish & Chips Brownie Muffin au citron (1) Frenchie To Go (1)

 

Réseaux sociaux, commentaires... pour partager, c'est juste à la fin du billet !

 


Frenchie To Go 9 rue du Nil

Frenchie To Go

9 rue du Nil, 75002 Paris (cliquez sur l'adresse pour afficher le plan)

Métro : Sentier

www.frenchietogo.com

Ouvert du lundi au vendredi de 8:30 à 16:30, le samedi et le dimanche de 09:30 à 17:30

 

VOUS AIMEZ ? Dîtes-le... c'est juste en dessous, merci !